Stage BAC+4 césure ou BAC+5 - Transition énergétique et sobriété - Paris, La Défense - F/H

Stage
Puteaux
Salaire : Non spécifié
Télétravail fréquent
Éducation : Bac +5 / Master
Postuler

RTE, Le réseau de transport d'électricité
RTE, Le réseau de transport d'électricité

Cette offre vous tente ?

Postuler
Questions et réponses sur l'offre

Le poste

Descriptif du poste

Lieu : Paris La Défense
Durée et/ou période du stage : 5 à 6 mois dès que possible

Dans le cadre de ses missions légales, RTE contribue à éclairer le débat public concernant les enjeux énergétiques. A ce titre, RTE réalise régulièrement des études concernant l’évolution du système énergétique national à moyen et long terme.

A titre d’exemple, les « Futurs énergétiques 2050 » (lien vers la synthèse) a permis d’apporter des éléments quantitatifs pour éclairer les débats sur l’avenir énergétique de la France dans le cadre de l’atteinte de la neutralité carbone en 2050. Le Bilan prévisionnel 2023-2035 (dont les chapitres sont en cours de publication - lien vers la synthèse) actualise les analyses de court et moyen termes réalisées dans le cadre des Futurs énergétiques 2050, à mi-parcours de l’objectif de neutralité carbone de la France.

Ces différents travaux soulèvent la question de la mise en œuvre concrète de la transition écologique et de ses implications énergétiques. A ce titre, la sobriété est désormais considérée dans les scénarios institutionnels mais aussi dans les travaux de RTE comme un levier indispensable à l’atteinte des objectifs environnementaux et énergétiques, en complément de l’efficacité énergétique et de la transition vers des énergies décarbonées. La sobriété fait l’objet de nombreuses interrogations : quantification de ses effets, acceptabilité, implications socio-économiques, prérequis et conditions de mise en œuvre, réalisme des cibles pouvant être envisagées dans le cadre de travaux prospectifs, etc.

Par conséquent, RTE souhaite mener des analyses complémentaires sur les enjeux de sobriété, qui contribueront à affiner ses futures études prospectives, et faire avancer le débat public.

Mission :

Ce stage contribuera aux travaux du pôle Nouveaux usages, Ruptures et Résiliences (NURR), situé au sein de la Direction Economie du Système Electrique (DiESE). Ce pôle a pour mission d’intégrer dans la prospective sur le système électrique l’impact des mutations et ruptures susceptibles de se produire dans les décennies à venir, qu’elles soient de nature technique, économique, sociale, environnementale ou géopolitique.

Le pôle NURR réalise une étude visant à évaluer plus précisément le potentiel de contribution de la sobriété (principalement énergétique) à l’atteinte des objectifs environnementaux et énergétiques.

Ce stage contribuera directement à cette étude, en permettant d’approfondir la connaissance des leviers de sobriété, principalement sur les secteurs du bâtiment et des transports (fret comme passagers).  

 

Objectifs :

Les principales tâches attendues dans le cadre de ce stage sont les suivantes :

  • Constitution d’une base de données sur la sobriété : recensement des principales études et des exercices prospectifs abordant la thématique (études statistiques, publications académiques, travaux réalisés par des agences publiques, instituts de réflexion et associations), agrégation des données issues de ces sources, et mise en cohérence ces données (homogénéité, comparabilité).
  • Identification des sources de données récentes, fiables et faisant l’objet de mises à jour régulières permettant d’alimenter dans le temps les modèles utilisés par RTE. Proposition d’indicateurs et de variables de suivi d’évolution des tendances pertinents.
  • Exploitation des données historiques et mise en évidence des tendances relatives aux différents leviers de sobriété.
  • Elaboration et animation d’une veille sur la sobriété.
  • Réalisation d’un panorama des hypothèses quantitatives relatives à la sobriété retenues dans les travaux prospectifs français (pouvant être élargis aux exercices européens et internationaux).
  • Recensement des conditions de mise en œuvre et implications des leviers de sobriété exposés dans les publications externes.
  • Analyse comparative des trajectoires utilisées par RTE dans le cadre du Bilan Prévisionnel 2023, avec les tendances historiques, les trajectoires retenues dans les travaux prospectifs externe, les données d’acteurs économiques partenaires, et les hypothèses des stratégies institutionnelles (SNBC/PPE).
  • Contribution à l’élaboration de fiches synthétiques pour les principaux leviers de sobriété.

Le/la stagiaire contribuera également plus largement aux autres travaux de l’étude, selon l’avancement et les besoins. En particulier, il/elle pourra participer aux travaux (i) de quantification des effets de la sobriété sur les émissions de gaz à effet de serre et sur la consommation d’énergie, (ii) d’analyse des impacts socio-économiques de la sobriété, ainsi qu’à (iii) la construction de scénarios prospectifs différenciés relatifs aux enjeux de sobriété (sélection des variables et de leurs plages de variation, définition de trajectoires cohérentes, estimation des impacts, élaboration de graphiques).

Le ou la stagiaire pourra également être amené(e) à contribuer ponctuellement aux autres études réalisées par le pôle (nouveaux modes d’organisation du travail, enquête d’opinion sur la transition énergétique, veille sur les enjeux de transition écologique, impact des ruptures profondes, expertise sectorielle transport/bâtiment, etc.), selon l’avancement et les besoins.

Le ou la stagiaire pourra être amené(e)  à accompagner les experts du pôle NURR et de DiESE à l’occasion d’échanges avec des partenaires et des interlocuteurs externes sur les enjeux de sobriété et de transition énergétique.

Le ou la stagiaire travaillera directement auprès de l’expert transports et politiques publiques du pôle, qui assure le pilotage de cette étude. D’autres stagiaires pourraient également être recrutés en fonction des besoins relatifs à l’étude.

 


Profil recherché

 

Etudiant(e) en BAC+4 Césure ou BAC+5 / Master 2 en Ecole d’ingénieur, Ecole de commerce, Institut d’étude politique, ou cursus universitaire - ou diplômé (M2) d’un de ces cursus et en poursuite d’études.

 

Compétences recherchées :

  • Très bonne maîtrise des outils de tableur (type Excel) et aisance dans la manipulation d’une quantité importante de données ; des compétences en analyse de données quantitatives constituent un avantage.
  • Bonne connaissance générale des enjeux de la transition écologique et énergétique – des connaissances ou expériences sur les enjeux de transition spécifiques au secteur des transports et/ou des bâtiments, ou sur les dimensions sociale et sociétale de la transition, constituent un avantage.
  • Capacités de synthèse (ex. : réalisation de fiches courtes de synthèses d’études).
  • Bonne autonomie, grande rigueur, esprit d’initiative.
  • Bonne capacité de restitution orale et écrite.

 

POURQUOI NOUS REJOINDRE ?

En vous formant en stage à nos côtés, vous bénéficiez de plusieurs avantages :

  • Accompagnement par un.e tuteur.trice formé.e à cette mission
  • 35h hebdomadaires
  • Jours de congés rémunérés selon la durée du stage
  • Indemnités repas, aide au logement et au transport (sous conditions)
  • Mise à disposition de tout le matériel nécessaire pour remplir vos missions (équipement de protection de qualité, matériel informatique, équipement bureautique)

 

RTE conduit une politique active en faveur de l'égalité des chances des personnes handicapées, par son accord du 4 mars 2021, l'entreprise réaffirme son engagement. Si vous êtes dans cette situation, n'hésitez pas à nous faire part de vos éventuels besoins spécifiques afin que nous puissions les prendre en compte.

Envie d’en savoir plus ?

D’autres offres vous correspondent !

Ces entreprises recrutent aussi au poste de “Conseil en matière de développement durable et de responsabilité sociale des entreprises”.

Postuler