Julie Chane Ching : suivre le pouls de ses équipes

Julie Chane Ching : suivre le pouls de ses équipes

Parmi les bonnes pratiques pour prévenir les risques psychosociaux au coeur de l’entreprise, prendre et suivre le pouls des collaborateurs s’avère primordial pour capter d’éventuels signaux faibles et mettre en place un plan d’action approprié à ces différents enjeux.

Dans cette chronique Travailler demain du 10 novembre 2020, Julie Chane Ching, co-fondatrice de Bloom at Work, une solution pour booster l’épanouissement au travail à travers la réalisation de micro-questionnaires défend ce besoin, d’autant plus prégnant en cette année particulière. « Confinement 1, ce qu’on a compris c’est que la première phase a été “Comment je continues mon activité ?” donc comment je m’équipe. Est-ce que j’ai accès à Internet, au réseau, etc. Il fallait communiquer en urgence. Toujours sur la communication, le deuxième sujet ça a été comment en top-down, les entreprises font passer des infos à des collaborateurs complètement décentralisés, chez eux, dans des conditions différentes. Confinement 2, c’est comment on maintient l’engagement dans la durée, le lien social entre les équipes, comment je fais en sorte que les personnes ne se sentent pas isolées alors qu’elles sont toutes dans des situations très différentes », explique-t-elle notamment.

Suivez Welcome to the Jungle sur LinkedIn pour découvrir, chaque jour, nos dernières actualités !

  • Ajouter aux favoris
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Linkedin

Work In Progress

Notre co-fondateur Jérémy Clédat décrypte chaque jour les tendances du travail d'aujourd'hui et de demain, sur la nouvelle chaîne d'informations B Sm…

Suivez-nous !

Chaque semaine dans votre boite mail, un condensé de conseils et de nouvelles entreprises qui recrutent.

Vous pouvez vous désabonner à tout moment. On n'est pas susceptibles, promis. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici

Et sur nos réseaux sociaux :