Je suis au chômage partiel, comment est calculée mon indemnité ?

Indemnité de chômage partiel : méthode de calcul

À cause du coronavirus, de nombreuses entreprises fonctionnent au ralenti, et forcément, leurs salariés aussi. Certains travaillent moins que d’habitude, d’autres plus du tout. Ils ne peuvent donc plus être rémunérés aux taux habituels. Néanmoins, l’État a prévu de les indemniser via le dispositif du chômage partiel. C’est votre cas et vous vous demandez ce que vous allez bien pouvoir toucher à la fin du mois ? Voici ce qu’il faut savoir.

Une indemnité à hauteur de 70% du salaire net

Quel que soit le cas de figure, ce statut de chômage partiel prévoit un maintien à 70% du salaire brut (ou 84% du salaire net). Au 1er juin 2020, date à laquelle le gouvernement a fait évoluer le dispositif, la situation et le calcul restent inchangés pour les salariés. Les changement concernent uniquement la prise en charge par l’État en faveur des secteurs où l’activité économique reprend progressivement. Dans ce cas, elle passera de 100 % à 85 % de l’indemnité versée au salarié dans la limite de 4,5 SMIC.

Lire aussi dans notre rubrique : Workers

Ukraine, climat...Pourquoi continue-t-on à travailler comme si de rien n'était ?

Les salaires minimum, perçus à 100%

Les salariés en chômage partiel rémunérés au SMIC, quant à eux, recevront 100 % de leur salaire. Bon à savoir : le 13ème mois, les primes de participation et d’intéressement ne seront pas prises en compte pour le calcul des indemnités.

Pour en savoir plus sur le chômage partiel, rendez-vous sur notre article dédié au sujet.

  • Ajouter aux favoris
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Linkedin

Travail et coronavirus : on répond à vos questions

On répond à toutes les questions sur le travail que vous vous posez forcément en cette période incertaine et anxiogène de confinement et de crise san…

Suivez-nous !

Chaque semaine dans votre boite mail, un condensé de conseils et de nouvelles entreprises qui recrutent.

Vous pouvez vous désabonner à tout moment. On n'est pas susceptibles, promis. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici

Et sur nos réseaux sociaux :