Entretien préalable au licenciement : dois-je y aller, même en confinement ?

20 avr. 2020 1min

Entretien préalable au licenciement : dois-je y aller, même en confinement ?
auteur.e
François Chauvin

Head of Acquisition @ Welcome to the Jungle

Malgré la crise sanitaire en cours, certaines entreprises poursuivent les procédures de licenciement déjà enclenchées. Vous êtes convoqué à un entretien préalable au licenciement, et vous demandez si vous devez vous y rendre, malgré le confinement ?

L’entretien préalable est inévitable

L’entretien préalable au licenciement est une exigence légale. Il permet à l’employeur d’exposer les motifs de la rupture de contrat. C’est également l’occasion pour vous de vous défendre, si besoin. La crise liée au Covid-19 ne peut empêcher sa tenue. Aucune disposition légale ne permet un entretien à distance. En raison du confinement, l’employeur doit délivrer une attestation justifiant le déplacement professionnel du salarié. Celle-ci vous permettra de vous rendre au siège de l’entreprise. Mais votre employeur doit également respecter toutes les dispositions sanitaires imposées aux entreprises dans le cadre de la crise du Covid-19.

Un éventuel report possible

Si vous ne pouvez donc pas vous opposer à la tenue de cet entretien, vous pouvez toujours en demander son report. Il reviendra alors à votre employeur d’en décider.

Vous êtes à la recherche d’une nouvelle opportunité ?

Plus de 200 000 candidats ont trouvé un emploi sur Welcome to the Jungle

Explorer les jobs
Oups
Contenu indisponible dans la langue choisie
Oups
Contenu indisponible dans la langue choisie
Oups
Contenu indisponible dans la langue choisie
Oups
Contenu indisponible dans la langue choisie