J’ai démissionné pour un poste qui a été annulé, ai-je le droit au chômage ?

J’ai démissionné pour un job annulé, ai-je droit au chômage ?

Vous avez trouvé un nouvel emploi et démissionné de votre ancien poste ? C’est normal. Sauf que la crise du Covid-19 a tout fait basculer et n’a pas permis votre ré-embauche… Dans ce cas de figure très spécifique, pouvez-vous bénéficier d’une allocation chômage ?

Oui, si vous aviez déjà signé votre contrat

Si votre contrat de travail (ou promesse d’embauche) a été signé avant la crise sanitaire, l’entreprise est contrainte de l’honorer en vous rémunérant mais aussi en vous faisant profiter d’un chômage partiel ou du télétravail.

Lire aussi dans notre rubrique : Workers

Tour du monde : ces pays où le télétravail ne passe pas

Non, si vous ne l’aviez pas encore fait…

En revanche, si vous n’aviez encore signé aucun document (contrat ou promesse d’embauche), vous êtes considéré comme démissionnaire et ne pouvez pas prétendre à une indemnisation. Rappelons que l’état d’urgence sanitaire ne constitue pas un motif de démission ouvrant droit à réparation.

Cela dit, une option est encore envisageable : vous adresser directement à Pôle Emploi dans un délai de 4 mois pour qu’ils étudient votre situation.

  • Ajouter aux favoris
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Linkedin

Travail et coronavirus : on répond à vos questions

On répond à toutes les questions sur le travail que vous vous posez forcément en cette période incertaine et anxiogène de confinement et de crise san…

Suivez-nous !

Chaque semaine dans votre boite mail, un condensé de conseils et de nouvelles entreprises qui recrutent.

Vous pouvez vous désabonner à tout moment. On n'est pas susceptibles, promis. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici

Et sur nos réseaux sociaux :