Travailler seul sur son sujet : comment gérer ?

Comment gérer lorsqu'on travaille seul sur son sujet ?

Votre boss ou votre client vient de vous confier un projet que vous allez devoir mener seul. Un beau challenge, mais pas toujours facile à relever. Quand la réussite d’une mission ne repose que sur soi, comment maîtriser son temps, être efficace, faire face aux obstacles et aux difficultés sans perdre la motivation, trouver de nouvelles idées, prendre les bonnes décisions, évaluer sa propre performance… ? Faut-il vraiment ne compter que sur soi-même ou peut-on demander du soutien ? Nos 8 conseils pour travailler en solo sans se retrouver la tête sous l’eau.

1. Définir un rétro-planning

Avant de vous lancer tête baissée dans le travail, mieux vaut prendre le temps nécessaire pour vous organiser. On vous a donné un délai ? Partez de cette deadline, puis remontez les différentes étapes que vous allez devoir franchir et calez-les dans le temps. Réaliser ce rétro-planning vous permettra dans un premier temps de vérifier si l’échéance est tenable et de vérifier, tout au long de votre projet, que vous êtes dans les clous.

La mission qu’on vous a confiée ne comporte pas de deadline ? Fixez-vous en une fictive et procédez comme si elle était réelle. Faire un rétro-planning vous guidera dans votre progression.

Cette étape de « phasage » est également très pratique quand l’objectif vous semble ambitieux à atteindre. Découper la mission en plusieurs petites tâches la rendra plus accessible. Comme on dit, le meilleur moyen d’atteindre un sommet reste encore de mettre un pas devant l’autre.

2. Vous réunir avec vous-même

Parmi les avantages de travailler seul, il y a la liberté. C’est que vous vous, et vous seul, qui définissez et gérez votre propre emploi du temps. Au risque, cependant, de vous retrouver un peu le nez dans le guidon. Pour relever la tête régulièrement et prendre de la hauteur sur l’état d’avancée de projet, fixez-vous des moments pour faire le point avec vous-même. Cela peut être tous les jours, matin et soir, ou une fois par semaine, le lundi par exemple. Profitez de cet instant pour préparer les temps forts qui vont rythmer votre journée ou votre semaine, pour lister vos objectifs, les actions à mener, les problèmes à résoudre… Et faites le point sur ce que vous devrez avoir accompli lors de votre prochain rendez-vous avec vous-même.

3. Une seule chose à la fois

Quand on travaille seul, on doit souvent tout faire. Mais personne n’a dit que ce devait être en même temps. « Pour faire plus de choses en moins de temps, n’en faites qu’une à la fois », disait Mozart. Se concentrer sur une seule tâche à la fois, s’avère plus efficace et permet de réduire le risque d’erreur. Si vous êtes en ligne, concentrez-vous sur votre discussion. Ou préférez rappeler la personne ultérieurement si vous êtes concentré sur une tâche importante et/ou urgente.

4. Cultiver le lien avec vos collègues

Qui dit travail en solo ne signifie pas rester cloîtré. Si vous avez des collègues, veillez à maintenir le contact, que ce soit en vous retrouvant à la machine à café ou autour d’un déjeuner, par exemple. Ce n’est pas parce que vous travaillez seul sur un projet que vous ne pouvez pas en parler aux autres. Au contraire même. Échanger sur les éventuelles difficultés que vous rencontrez vous apportera un regard neuf et vous évitera de tourner en rond autour de votre problème. Voir les autres s’intéresser à votre travail est également très motivant.

5. Échangez avec d’autres « solos »

Vous travaillez seul, certes, mais vous n’êtes sûrement pas le seul. Dans votre entreprise ou à l’extérieur, vous connaissez peut-être d’autres personnes dans le même cas. Allez vers eux. Cela permettra de vous sentir moins seul et de partager vos expériences et bonnes pratiques.

6. S’accorder du temps pour brainstormer

Vous pensez le brainstorming réservé au collectif ? Pas du tout. Vous pouvez tout à fait vous accorder du temps pour une session de brainstorming individuel. C’est moins évident qu’en groupe bien sûr, mais des méthodes simples existent. En couchant sur le papier quelques idées, vous verrez que cela en appelle d’autres. Lisez des magazines sur le(s) sujet(s) autour desquels vous travaillez, écoutez des podcasts… Plutôt que d’avaler un sandwich devant votre écran, sortez déjeuner dans un parc, observez les gens, la nature… Ou profitez de votre pause déjeuner pour faire du sport. Les meilleures idées viennent souvent hors du bureau.

7. Appeler à l’aide à temps

Malgré tous vos efforts et sacrifices, vous vous rendez à l’évidence : vous ne rendrez jamais ce dossier à l’heure ! N’attendez pas le dernier moment pour tirer la sonnette d’alarme. Prévenir sa hiérarchie ou son client suffisamment tôt permet d’envisager des solutions de secours.

8. Apprendre à s’auto-évaluer

Difficile de savoir où l’on se situe sur l’échelle de la performance quand on n’a pas de collègue auxquels se comparer et quand on n’a pas d’objectif quantitatif à atteindre : développer votre chiffre d’affaires de 10 %, gagner 1 000 nouveaux clients… Pour ne pas perdre de vue votre objectif, veillez à vous fixer une échéance assez proche. Par exemple : « Dans trois mois, je saurai maîtriser ce logiciel ». « Il faut que je réunisse 100 participants à la réunion que j’organise le mois prochain »

Gérer seul un projet peut être extrêmement stimulant et gratifiant, surtout lorsque l’on atteint ou dépasse ses objectifs. Mais cela demande une vraie discipline au quotidien, de la méthode et la capacité à savoir demander de l’aide en cas de difficultés. Travailler seul ne veut pas dire que vous devez rester isolé. Au contraire, plus vous serez ouvert et saurez vous entourer à certains moments clés, plus vous réussirez.

Suivez Welcome to the Jungle sur Facebook et LinkedIn pour recevoir chaque jour nos meilleurs articles dans votre timeline !

Photo by WTTJ

Géraldine Baraud

Journaliste - consultante éditoriale @rubrik-communication.com

  • Ajouter aux favoris
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Linkedin

Pour aller plus loin

Les derniers articles

Suivez-nous !

Chaque semaine dans votre boite mail, un condensé de conseils et de nouvelles entreprises qui recrutent.

Vous pouvez vous désabonner à tout moment. On n'est pas susceptibles, promis. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici

Et sur nos réseaux sociaux :