Traffic Manager

Oh My Job est la websérie vidéo qui vous aide à découvrir les métiers avec ceux qui les exercent. Dans cet épisode, Livio, Traffic Manager nous partage sa vision du métier et son quotidien chez Ouibus.

Le Traffic Manager a pour mission de générer de l’audience sur un site Internet ou une application mobile via la mise en place et le suivi de campagnes de publicités en ligne.

Missions :

La mission principale d’un Traffic Manager est donc d’éveiller la curiosité des internautes afin qu’ils visitent un site Internet ou téléchargent une application mobile. Pour mener cette mission à bien, le Traffic Manager doit être capable de se mettre à la place du consommateur et comprendre les potentielles réactions aux campagnes de promotion en ligne. Pour l’aider dans sa tâche et constamment améliorer les publicités et leurs emplacements digital, il suit un procédé cyclique. Il commence par l’élaboration d’un plan d’animation commercial qui a pour but d’attirer de potentiels clients ou utilisateurs. Il élabore le message et sélectionne les médias ou réseaux sociaux sur lesquelles ils seront mis en avant. Ce plan d’animation varie en fonction d’un budget et d’objectifs commerciaux prédéfinis (tel qu’un nombre de ventes).
Il va ensuite mettre en place ce plan d’animation sur les réseaux sociaux et moteurs de recherches avant d’en analyser l’efficacité. Suite à cette analyse, il pourra identifier les points d’améliorations pour les prochaines campagnes. Enfin, tout au long de sa mission, il doit suivre, analyser et comprendre l’audience de son entreprise et les potentielles cibles qu’il pourrait viser. Pour se faire, la mise en place d’un veille sur les médias et campagnes publicitaires est primordiale.

>« Faire de la veille c’est d’abord se mettre à la place du consommateur ou d’un internaute lambda. Il faut jouer le jeu sur les application ou sites Internets qu’on visite tous les jours et être exposés à la publicité. »

Parcours :

Fac, école de commerce, école de communication / marketing ou même formation en autodidacte : les chemins pour arriver au poste de traffic manager sont variés, notamment de par la nouveauté de ce métier. Obtenir un diplôme équivalent à un Bac + 2 reste pour autant un plus. Des formations en informatiques avec option “communication digitale” ou bien en marketing restent les meilleurs moyens d’acquérir les compétences clés de ce poste.

Compétences :

Une bonne culture web & marketing, une aisance certaine avec les chiffres et le SEO (optimisation des moteurs de recherche comme Google) ainsi qu’une empathie à toute épreuve sont nécessaires à ce poste. Le Traffic Manager doit comprendre aussi bien le tracking et le back-office des outils de promotions que les consommateurs et leurs potentielles réactions aux messages. Ordonné et avec une appétence pour l’analyse, il est critique afin de continuellement améliorer ses campagnes de promotions.

>« La compréhension du tracking permet de comprendre comment le client se comporte et pourquoi est-ce qu’il achète. C’est important pour allouer de façon optimale son budget. »

Collaborations :

Travaillant aussi bien avec les équipes commerciales que le pôle communication d’une entreprise, le métier de Traffic Manager fait le lien entre le consommateur et l’entreprise. En fonction de l’entreprise, il est souvent rattaché au pôle marketing sous la direction d’un CMO (Chief Marketing Officer). Il peut également faire partie d’une équipe de Acquisition de trafic sous la supervision d’un Acquisition Manager.

Rémunération :

Pour un profil junior : comptez une rémunération entre 2000 et 3000€ brut mensuel en fonction de l’entreprise et de l’expérience.

Pour les profils seniors : toujours en fonction du secteur et de la taille de l’entreprise, cette rémunération peut dépasser les 5000€ mensuel brut.

À l’international : Aux États-Unis, le salaire peut varier de 3600 à 4800$ brut mensuel selon l’expérience.

Évolutions :

L’une des possibilité d’évolution pour un Traffic Manager va être la prise de responsabilités managériales sur un poste de Directeur Trafficking, autrement dit, un directeur à la tête d’une équipe de traffic manager. Des possibilités d’évolutions vers des postes de commercial ou de responsables marketing sont également envisageables. Certains font également le choix de continuer leur évolution en tant que consultant en agence.

Pour découvrir plus de métiers ou explorer d’autres secteurs, retrouvez nos autres vidéos Oh My Job sur Welcome to the Jungle et sur Facebook !

Livio

Traffic Manager @Ouibus

  • Ajouter aux favoris
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Linkedin

Oh My Job : les métiers de la Tech’

Ils ont le vent en poupe, mais quel est vraiment leur quotidien ? On a donné la parole à des professionnels de la tech.

Scrum Master

Le Scrum Master est le garant de la méthodologie scrum. Une méthodologie agile qui lui permet de chapeauter ses équipes.

Product Manager

Le Product Manager est responsable du succès d’un produit. Il agrège les problématiques que peuvent rencontrer les clients afin d'améliorer le produit

Consultant Data

En plus de la dimension de conseil qui est inhérente au métier de consultant, le rôle d'un Consultant Data est de manipuler des données afin d'en f...

Suivez-nous !

Chaque semaine dans votre boite mail, un condensé de conseils et de nouvelles entreprises qui recrutent.

Vous pouvez vous désabonner à tout moment. On n'est pas susceptibles, promis. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici

Et sur nos réseaux sociaux :