Les bonnes questions à se poser avant de changer de travail

Les bonnes questions à se poser avant de changer de travail

Alors que votre entreprise sort tout juste des turbulences de ces derniers mois, vous ne la supportez plus ? Les blagues vaseuses du boss, les décisions de la hiérarchie, l’organisation catastrophique… Bref, vous ne vous sentez plus à votre place et commencez à avoir la bougeotte. Mais est-ce vraiment judicieux de changer de travail en pleine période de crise, alors que les recrutements sont gelés dans bon nombre de structures ? Comment prendre une décision en pleine conscience ? Quelles questions faut-il se poser avant de “claquer sa dém’” ?

L’heure du bilan

Identifier ce qui ne convient plus

Lorsqu’on commence à se détacher de son entreprise, on a tendance à la diaboliser et à la condamner en tout point. Pour prendre une décision éclairée, il est important de faire le point sur votre situation. Réfléchissez…

  • Les tâches et missions confiées sont-elles assez valorisantes ? Ou au contraire trop répétitives, fatigantes, difficiles ? Vos horaires sont-ils adaptés ?
  • L’environnement professionnel est-il optimal ? Êtes-vous en open-space, bureau individuel ou partagé ? Que préféreriez-vous ? Votre temps de trajet est-il trop long ou trop épuisant ?
  • Vos relations professionnelles sont-elles saines ? Pouvez-vous compter sur vos collègues ? Avez-vous des difficultés à communiquer avec votre hiérarchie ou votre équipe ? Pouvez-vous leur faire part de vos difficultés ? Certaines personnes de votre entourage professionnel sont-elles toxiques pour vous et/ou pour les autres ?
  • Enfin, est-ce que le projet et les valeurs véhiculées par l’entreprise ont un sens à vos yeux ?

Identifier ce qui manque

Maintenant, listez les frustrations ressenties liées à votre job actuel ? Manquez-vous :

Après avoir passé au crible vos manques et vos besoins il est temps de préparer et d’affiner votre plan d’action.

Partir : la seule option envisageable ?

Personne n’est épargné, nous avons tous des mauvais jours au travail. Maintenant, il est important de savoir distinguer le simple passage à vide du changement irrémédiable pour vous aider à prendre une décision.

Si votre envie de partir est conditionnée par un événement particulier, alors votre lassitude a peut-être une date de fin ? L’arrivée d’un nouveau manager, un changement stratégique de l’entreprise ou encore un projet qui n’emballe pas particulièrement peuvent fortement nous démotiver. Si vous sentez que vous ne trouvez plus votre place dans une entreprise qui grandit un peu trop vite à vos yeux, alors il sera peut-être difficile de vous y adapter à un moment. Mais si vous êtes simplement ennuyé par un projet qui se termine dans deux mois, alors mieux vaut en attendre la fin avant de prendre une décision. Dans tous les cas, il est préférable de s’entretenir avec son manager pour confier ses ressentis avant de “claquer sa dém’”. Celui-ci pourra peut-être agir pour ranimer la passion du début.

Enfin, demandez-vous si vous pourriez être acteur du changement. Si vous souhaitez partir pour développer une nouvelle compétence par exemple, ne pourriez-vous pas demander une formation à votre manager au préalable ? Un ajustement de vos missions ? Ou carrément un changement de poste dans la même entreprise ? Parfois, prendre un grand virage n’est pas nécessaire pour retrouver goût à son travail et les solutions se trouvent juste devant soi.

Bénéficiez-vous des moyens de partir sereinement ?

Êtes-vous capable de vous mettre en danger, de sortir de votre zone de confort, d’aller vous confronter à des entretiens et à une nouvelle politique de travail ? Votre capacité à persévérer risque d’être mise à rude épreuve.

Votre entourage va-t-il vous soutenir ?

Comment ce changement va-t-il être accueilli par votre entourage ? Une transition professionnelle peut être source de stress et de questionnements, certes. Mais elle sera bien plus facile à passer si votre entourage est présent et vous soutient.

Bien sûr, votre décision ne doit pas reposer à 100% sur l’avis des proches qui peuvent parfois se montrer un peu trop protecteurs. Mais de bons conseils peuvent tout de même découler de ces conversations et vous aider à prendre du recul sur votre vie pro.

Disposez-vous du temps et de l’argent nécessaires ?

Vous en êtes sûr, vous avez envie de quitter votre job. Là, deux options s’offrent à vous. Soit, vous postuler en sous-marin et continuez à travailler en même temps. Soit vous démissionnez pour vous laisser du temps pour postuler. Dans les deux cas, la recherche d’emploi peut être contraignante.

Si vous cherchez activement tout en maintenant votre poste, veillez à prévoir suffisamment de temps pour vos recherches. Votre emploi du temps vous permet-il de consacrer au moins une heure de votre journée à candidater ? À quel moment allez-vous postuler et surtout, allez-vous réussir à préserver cette routine sur la durée ? Car se lever une heure plus tôt pour postuler peut vous paraître faisable sur un mois… mais sur trois ? Ou six ? Gardez à l’esprit que nous sommes en période de crise et que les places sont chères… Il est peu probable que vous décrochiez un poste dès la première tentative (même si on vous le souhaite !)

Même soucis pour l’argent. Si vous décidez de quitter votre poste (via démission ou rupture conventionnelle), bénéficierez-vous de suffisamment d’économies ou d’aides pour tenir plusieurs mois ? Réflechissez, faites les comptes, et soyez rationnel.

En cas de confusion, notez les différents critères et pondérez-les en fonction de l’importance qu’ils ont pour vous. Par exemple, si “l’acceptation par votre entourage” est votre priorité, vous pouvez l’estimer à 3 sur 5 et lui donner 3 fois plus d’importance que “l’argent dont vous disposez”. Ces notes vous seront extrêmement précieuses car elles vous permettront de définir vos priorités et de vous aider à prendre une décision ou simplement vous conforter dans votre choix.

Suivez Welcome to the Jungle sur Facebook, LinkedIn et Instagram ou abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir, chaque jour, nos derniers articles !

Photo by WTTJ

Ingrid Dupichot

Freelance Content Writer

  • Ajouter aux favoris
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Linkedin

Rechercher et postuler

Faire le point sur sa recherche, suivre ses candidatures et gérer un potentiel échec, Welcome to the Jungle vous donne les clés pour réussir.

Suivez-nous !

Chaque semaine dans votre boite mail, un condensé de conseils et de nouvelles entreprises qui recrutent.

Vous pouvez vous désabonner à tout moment. On n'est pas susceptibles, promis. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici

Et sur nos réseaux sociaux :