Comment ne pas être invisible dans une grande boîte ?

Comment ne pas être invisible dans une grande boîte ?

Pour s’épanouir dans sa vie professionnelle, il ne suffit pas d’avoir de solides compétences, il faut aussi savoir s’intégrer à une équipe et s’adapter à la culture de l’entreprise. Alors quand on fait partie d’une grande tribu, de plus de 500 personnes, ce n’est pas toujours facile. On peut vite se sentir un peu seul ou en manque de reconnaissance. Comment “exister” au sein de son entreprise ? Comment être reconnu pour ce que l’on est vraiment, au-delà de ce qu’on sait faire ? Voici nos conseils pour sortir de l’ombre et faire sa place dans une grande boîte.

Selon BVA Group, le niveau de motivation des Français au travail atteint 6,7/10. Premier facteur de motivation ? La reconnaissance. Pourtant aujourd’hui, si dans les petites structures les managers et salariés arrivent en tête des plus motivés, dans les plus grandes entreprises un collaborateur sur deux souffre d’un manque de reconnaissance.

Le manque de reconnaissance et l’isolement au travail sont vecteurs de mal-être dans la vie professionnelle. Et ce n’est pas sans répercussions sur la vie personnelle, l’estime de soi et l’évolution de sa carrière. Alors si vous ressentez un manque de reconnaissance et si cette situation vous pèse : cessez de tergiverser et de vous posez trop de questions, n’attendez plus, et mettez au point un plan d’action.

Pourquoi ?

  • Pour tirer profit au mieux de cette expérience professionnelle. L’impression d’être invisible mène à un découragement global et peut vous pousser à prendre des décisions hâtives comme une démission sans pourtant avoir tout mis en œuvre pour vous sentir bien dans l’entreprise.

  • Pour montrer réellement qui vous êtes. Si l’on vous connaît, on vous écoutera plus facilement et vous gagnerez en crédibilité.

  • Pour vous donner les moyens de votre ambition. Savoir se mettre en avant est indispensable pour évoluer, d’autant plus si votre fonction est opérationnelle (chef de projet par exemple) versus une fonction qui exige déjà de se mettre sur le devant de la scène (comme responsable marketing).

Voici nos 6 conseils pour « exister » en entreprise

1 - Adaptez-vous à la culture de l’entreprise dès votre arrivée

Les grandes entreprises ont leurs habitudes, c’est d’ailleurs pour cela que la conduite du changement y est particulièrement longue et périlleuse. Décryptez ce qui est de rigueur et adaptez-vous.

  • Mettez un point d’honneur à accompagner vos collègues aux pauses déjeuner plutôt que de miser sur une salade derrière l’écran.

  • Regardez et participez s’il y a des pauses à la cafétéria, sur les terrasses ou si les gens vont prendre l’apéro après le travail.

  • Repérez leurs moyens de communication (messagerie interne, messenger, whatsapp), si les portes des bureaux restent ouvertes, si le tutoiement est naturel ou non, etc.

  • Analysez les jeux de pouvoir : lors d’une réunion, qui s’assoit où ? Qui mange avec qui ?

  • Identifiez une personne à laquelle vous pourriez poser ces questions pour ne pas commettre d’impairs.

2- Explicitez clairement ce que vous faites

Pour donner envie à vos nouveaux collègues d’aller vers vous,ces derniers doivent comprendre clairement quand vous solliciter. Alors pour favoriser vos échanges avec eux, il est important que vous sachiez parler de manière claire et synthétique de ce que vous faites.

  • Cherchez une formule courte et concrète pour faire comprendre immédiatement à vos interlocuteurs, de tous services, quelles sont vos missions et votre valeur ajoutée. Par exemple, si vous êtes développeur, vous pouvez accentuer le fait que X% des sites de marque ne sont pas ergonomiques et que votre travail consiste à ce que ceux que vous développez le soient.

  • Parlez de vos missions antérieures au travers de réalisations probantes. Montrez qu’au fil de votre parcours vous avez travaillé sur des problématiques similaires et connu des réussites.

  • Soyez pédagogue. Ce n’est pas en employant du jargon scientifique que vous séduirez votre auditoire mais plutôt en rendant très simple un challenge compliqué. Vous pouvez l’imaginer ou employer des métaphores pour l’expliquer, sans pour autant donner l’image d’un discours simpliste.

  • En fonction de la personne que vous rencontrez, réfléchissez en amont au bénéfice que votre travail pourrait lui apporter. Elle sera d’autant plus intéressée par ce que vous lui racontez si cela facilite son quotidien.

  • N’hésitez pas à vous porter volontaire pour présenter le projet sur lequel vous êtes fier de travailler en point d’équipe. C’est un bon entrainement pour le porter auprès d’autres départements ultérieurement.

3- Allez à la rencontre des autres

C’est à vous d’être moteur de votre vie sociale en entreprise, d’être ouvert, de saisir des occasions de rencontrer du monde ou même de demander un mentor pour faciliter votre intégration. Soyez créatif et avenant.

  • Si vous venez d’arriver dans l’entreprise, demandez un rendez-vous aux Ressources Humaines si elles ne sont pas déjà venues vers vous. Dans les grandes tribus, des parcours d’intégration sont élaborés pour les collaborateurs : formations internes, visite des sites, petit déjeuner d’accueil… Allez-y même si votre charge de travail s’annonce dense. C’est l’occasion de rencontrer les nouvelles recrues comme vous et de commencer à sociabiliser.

  • Si vous êtes là depuis un peu plus longtemps, saisissez toutes les occasions de rencontres (réunions, séminaires, projets transversaux, teambuilding, soirées…) Parlez de ce que vous faites en appliquant les conseils vus précédemment.

  • En parallèle, établissez une liste des personnes clés à rencontrer pour mener à bien vos projets et faites-la valider par votre manager. Puis organisez des rencontres formelles (réunions de travail) ou informelles (cafés, déjeuners). Fixez-vous des objectifs : toutes les semaines, j’organise une rencontre avec une nouvelle personne/un nouveau département, par exemple.

4- Montrez votre intérêt en réunion et participez

Si vous assistez à une réunion c’est que vous avez un rôle à y jouer, que votre présence est voulue.

  • Prenez la place qui vous est donnée : posez des questions, prenez la parole et pensez à prendre des notes pour montrer votre écoute active.

  • Travaillez votre posture oratoire : ne parlez pas trop vite, rythmez vos prises de parole, employez un vocabulaire maîtrisé par votre audience.

  • Si l’on sollicite votre aide, montrez-vous disponible et serviable, toujours prêt à donner un coup de main même si vous ne deviez pas intervenir sur le projet en question. Participez à un climat d’entraide au sein des équipes est primordial pour s’y faire une place.

5- Portez haut et fort vos convictions

Les gens seront d’autant plus intéressés s’ils vous perçoivent comme quelqu’un de passionné et d’engagé dans ce qu’il fait. Ils auront l’impression d’apprendre à vos côtés.

  • Investissez les groupes de discussions internes existants ou créez un groupe de veille sur votre domaine d’expertise pour y convier les départements de l’entreprise que cela intéresse. Ce sera le lieu idéal pour exprimer votre vision du secteur, une nouvelle innovation, une tendance émergente…

  • Travaillez votre image digitale en animant vos réseaux sociaux professionnels (Linkedin, Twitter par exemple) en y relayant des articles qui vous intéressent. Partagez des points de vue que vous portez sur votre secteur mais aussi sur le monde de l’entreprise (engagements sociétaux, environnementaux…) Si vous voulez aller plus loin, vous pouvez aussi envisager la création d’un blog professionnel et choisissez une récurrence de publication que vous pourrez tenir sur le long terme (un article de fond par mois par exemple).

  • Si votre métier s’y prête, organisez l’intervention d’un expert sur une thématique définie pour inspirer le reste de l’entreprise. Par exemple, si vous êtes community manager, faites venir un expert dans la gestion de crise sur les réseaux sociaux pour sensibiliser les départements Affaires Publiques / Relations Presse, Légal, Marketing…

  • Enfin, si la structure de la tribu vous le permet, approchez le département Relations Presse avec un sujet d’actualité sur lequel vous aimeriez intervenir au nom de votre entreprise. Ce dernier pourra peut-être vous obtenir une citation dans un article voire un encart dédié !

6- Menez un projet parallèle avec des collègues

Lancer des projets créatifs et innovants en parallèle de votre travail, avec des collègues, au sein d’espaces communs dans l’entreprise, vous donnera une vraie visibilité en interne.

  • Réfléchissez à un projet qui vous permet de mettre à profit vos connaissances mais également d’en apprendre plus aux côtés de collègues qui ont une expertise différente de la vôtre. Si vous restez avec vos homologues, vous rateriez une occasion de vous faire connaître en dehors de votre département et de vous mêler à d’autres métiers dont vous pourriez avoir besoin pour des projets futurs.

  • Choisissez un projet qui faciliterait la vie des gens dans votre entreprise (nouvelle application mobile, nouveau process de travail, nouveau service …). Un projet qui sert le bien commun garantira votre visibilité. De la création d’un compte Instagram pour votre cantine grâce auquel chacun connaît le plat du jour, à la mise en place d’un welcome kit pour les nouveaux arrivants, tout est envisageable !

  • Vous pouvez également creuser du côté de vos passions. Un side-project qui révèle un de vos centre d’intérêts vous fera surement découvrir des personnes qui partagent la même passion que vous au sein de l’entreprise. Par exemple, si parallèlement à votre travail vous adorez la photographie, pourquoi ne pas proposer aux collaborateurs de faire leur photo professionnelle ?

Arriver dans une grande entreprise n’est pas toujours chose facile mais vous avez maintenant quelques clés pour vous rendre plus visible. Soyez créatif, ayez confiance en vous et pour ces différentes actions menées, n’hésitez pas à demander des feedbacks autour de vous. Avoir l’avis des équipes ou de votre manager sur votre travail vous permettra d’affiner votre plan d’action.

Suivez Welcome to the Jungle sur Facebook pour recevoir chaque jour nos meilleurs articles dans votre timeline !

Photos d’illustration par WTTJ

Audrey Depommier

  • Ajouter aux favoris
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Linkedin

Pour aller plus loin

Les derniers articles

Comment rédiger son CV en espagnol ?

Traductions, mises en pages, atouts à mettre en valeur... Welcome to the Jungle vous livre des conseils pour réussir votre CV espagnol.

Photo sur le CV, pour ou contre ?

L'habit de ne fait pas de le moine mais on reconnaît le moine par son habit ! Sur le CV, faut-il révéler son apparence ou se la jouer mystérieux ?

Suivez-nous !

Chaque semaine dans votre boite mail, un condensé de conseils et de nouvelles entreprises qui recrutent.

Vous pouvez vous désabonner à tout moment. On n'est pas susceptibles, promis. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici

Et sur nos réseaux sociaux :