De 14 à 28 jours : le congé paternité va doubler en France

Un congé paternité plus long ?

Cette année avec le confinement, les jeunes papas ont pu profiter de leur nouveau-né pendant plusieurs mois. Un chance puisqu’ils auraient normalement dû se contenter d’un congé paternité bien plus court… Mais ça c’était avant : alors que sa durée était jusqu’à présent fixée à onze jours consécutifs pour une naissance simple et à dix-huit jours pour la naissance de plusieurs enfants, celui-ci va doubler et s’étaler sur 28 jours, a annoncé le gouvernement mardi 22 septembre. Même si les modalités précises de cette réforme qui entrera en vigueur en juillet 2021 ne sont pas encore arrêtées, l’Élysée précise qu’il y aura l’introduction d’une part obligatoire dans ce congé et les entreprises ne respectant pas cette obligation s’exposeront à une amende de 7 500 euros. « Cette réforme - qui sera financée par la Sécurité sociale - va permettre à la France de passer d’une position médiane en Europe au peloton des pays de tête », souligne la Présidence.

Il faut dire que les astres étaient alignés pour remettre sur la table la question de la durée du congé paternité. D’abord parce qu’il s’agit d’une demande récurrente des associations féministes, mais aussi parce que la crise que nous traversons a permis à de nombreux papas - en télétravail ou en activité partielle - de profiter de leur nouveau-né pendant plusieurs mois, et enfin parce qu’il s’agit pour Emmanuel Macron d’une « réforme extrêmement consensuelle » puisque « 80% de la population y est favorable ».

Pour rappel, la France était en retard par rapport à la moyenne des pays Européens sur cette question. En tête du classement des pays aux durées de congé paternité les plus longues : la Norvège (10 à 39 semaines), suivi de la Suède (de 60 à 480 jours), la Finlande (54 jours), le Danemark (de 2 à 34 semaines), l’Espagne (8 semaines), et derrière nous, l’Italie et la Grèce qui offrent seulement deux petits jours aux jeunes papas.

Avec cette réforme, l’objectif est d’inciter davantage de pères à profiter du congé paternité, notamment ceux qui ont un statut précaire. En France, 67% des pères y ont recours, un chiffre qui n’a que très peu évolué depuis sa mise en place et qui dissimule de fortes inégalités sociales : 80% des salariés en CDI le prennent, mais moins de 60% de ceux qui sont en CDD. « On a donc un grand enjeu d’équité et de justice sociale », souligne le gouvernement.

Ce n’est pas tout, l’État estime que l’allongement de la durée du congé paternité pourrait également faire reculer certaines inégalités comme la discrimination à l’embauche des femmes, permettre aux pères de s’investir davantage dans leur paternité et enfin favoriser l’égalité femmes-hommes puisque la charge parentale repose encore beaucoup sur les mères. « On essaie de faire converger les congés entre les deux parents», indique-t-on à l’Élysée.

En effet, selon un sondage Yougov pour le Huffington Post réalisé en 2018, 82% des sondés pensent que le congé paternité permet de “mieux répartir les tâches ménagères et familiales”, 88% estiment que ce dispositif permet de “créer du lien avec l’enfant” et 89% considèrent que ce temps est nécessaire “pour aider la mère”.

Un rapport réalisé par une commission d’experts mené par le neuropsychiatre Boris Cyrulnik abonde également dans ce sens. Celui-ci affirme qu’il faudrait : « Du temps, de la disponibilité et de la proximité physique et émotionnelle de la part des parents pour qu’ils construisent avec leur bébé une relation harmonieuse. » Si le doublement de la durée du congé de partenité est une bonne chose, l’exécutif reste toujours en-deçà des conclusions de cette étude qui avait recommandé neuf semaines. Mais le gouvernement l’assure : « Doubler c’est déjà un changement assez massif en terme d’évolution culturelle et pour la place des pères auprès de l’enfant. Cela permet de changer le regard de la société. »

Mais pas question de s’arrêter en si bon chemin, d’autres mesures en faveur d’un soutien aux jeunes enfants et à leurs parents devraient être bientôt annoncées !

Suivez Welcome to the Jungle sur Facebook, LinkedIn et Instagram ou abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir, chaque jour, nos derniers articles !

Photo by WTTJ

  • Ajouter aux favoris
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Linkedin

Pour aller plus loin

Les derniers articles

Suivez-nous !

Chaque semaine dans votre boite mail, un condensé de conseils et de nouvelles entreprises qui recrutent.

Vous pouvez vous désabonner à tout moment. On n'est pas susceptibles, promis. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici

Et sur nos réseaux sociaux :