VIGINUM

VIGINUM

Passé, présent, futur

Leur histoire

Leur histoire

Dès 2018, la France a renforcé son arsenal juridique pour lutter contre les manipulations de l’information. Deux lois relatives à la lutte contre les fausses nouvelles, adoptées le 22 décembre 2018, ont doté l’ARCOM et le juge des référés de nouvelles prérogatives en la matière. En parallèle, les services de l’Etat ont mis en place un réseau de coordination interministérielle pour mieux comprendre cette nouvelle menace de nature informationnelle.

Au printemps 2021, à l’issue d’une mission de préfiguration, il est décidé de renforcer ce dispositif, en augmentant la capacité de l’Etat à détecter et analyser la menace, grâce à un service à compétence nationale spécialisé.

C'est ainsi que VIGINUM, le service technique et opérationnel de l’État chargé de la vigilance et de la protection contre les ingérences numériques étrangères est créé le 13 juillet 2021, sous l'autorité du secrétaire général de la défense et de la sécurité nationale.

2021

année de création de VIGINUM

20

opérations de protection par an

65

nombre d’agents d’ici fin 2022

Leur vision

L'ambition de Viginum est de préserver le débat public des manipulations de l’information provenant de l’étranger sur les plateformes numériques et ainsi devenir un acteur de confiance qui protège la France et ses intérêts.

Leur vision

Valeurs

  • Coopération 🙋‍♀️🙋‍♂Un service qui travaille de concert avec les acteurs publics/privés et le monde académique pour lutter contre la manipulation de l’information. »

  • Expertise 👩‍💻Une équipe de spécialistes pluridisciplinaires.

  • Objectivité 🎯 L’impartialité au service de la mission.