Espérance Banlieues

  • Association, Education
  • Paris, Angers, Angoulême, Argenteuil, Asnières, Compiègne, France Entière, Le Mans, Les Ulis, Mantes-La-Jolie, Marseille, Montfermeil, Orléans, Pierre-Bénite, Poissy, Reims, Roubaix, Saint-Etienne, Sartrouville, Toulon, Toulouse
  • Voir le site

Entrepreneur dans l'âme, Eric lance plusieurs sociétés dont un cabinet de conseil et des activités dans le domaine culturel et alimentaire. En 2012, il fonde Espérance banlieues, mettant à profit ses compétences entrepreneuriales dans le domaine de l'éducation pour proposer une solution pouvant répondre au défi éducatif propre aux quartiers sensibles. Eric est diplômé de l'Ecole nationale des Arts et Métiers.

Inès faisait déjà partie de l’aventure Espérance Banlieues à Montfermeil en 2013. Elle est ensuite volontaire dans un quartier sensible de Toulon dans une association d'éducation populaire puis rejoint le Cours Ozanam à Marseille en 2019. Inès est diplômée de Skema Business School, elle a un master spécialisé en entrepreneurait (ESCP) et est mariée.

Avant de diriger le collège du Cours Ozanam, Guilhem participe à la création d'une école au Cambodge puis a travaillé 12 ans dans l’industrie pétrolière en tant que chef de projet. Guilhem est diplômé de l’INSA. Il est marié et père de 3 enfants.

Valentin a rejoint l'aventure Espérance Banlieues en 2015. Il démarre au sein de l'équipe nationale pour s'occuper de la levée de fonds, il enseigne ensuite à l'école d'Asnières avant de rejoindre le Cours Ozanam à Marseille. Valentin est diplômé de HEC, il a un master en entrepreneuriat et a plusieurs expériences en finance d'entreprise.

Ils sont sociables

Présentation

Chaque enfant est un trésor, cette conviction guide l’action d’Espérance banlieues depuis 2012. Espérance banlieues, en tant qu’association, est un réseau d’écoles de territoire implantées dans les quartiers difficiles. A la rentrée 2019, 17 écoles accueillent 700 élèves.

Ces écoles, ancrées localement, ont chacune leurs spécificités.

La mission d’Espérance banlieues est de permettre à chacun de ses élèves de révéler leurs talents. Elle se donne pour ambition de leur donner le goût de la réussite, l’estime de soi, et l’envie de se sentir bien en France.

C’est pour répondre au mieux à la situation des quartiers sensibles que ces écoles sont indépendantes. Elles recrutent librement leurs professeurs prêts à relever le défi, et tout en respectant le socle commun des connaissances, elles choisissent les méthodes pédagogiques les plus adaptées pour la réussite des élèves.

Ce qu'ils recherchent

Espérance Banlieues recherche des professeurs et des directeurs d'écoles qui soient des personnalités solides, passionnées par les enjeux éducatifs et ayant la volonté de s'engager aux côtés des enfants.

Chaque école veille à recruter des professeurs qui soient aussi de vrais éducateurs et qui apprécient cette partie de leur métier. Ils ont le désir de se former pour s'améliorer en permanence, la capacité à se remettre en cause et à travailler en équipe autour d'un projet commun. Les professeurs sont la clé de l'action de ce réseau dans les banlieues. Ils en sont les premiers acteurs, car ce sont eux qui assument la belle mission de transmission et d’éducation.

Le directeur d'école a un profil d’éducateur et d’entrepreneur, dynamique, capable de mener son équipe et son école avec bienveillance et exigence. Il sait tirer le meilleur parti de la liberté pédagogique encouragée tout en assumant les responsabilités qui l’accompagnent.

Bon à savoir

Espérance Banlieues propose une formation de trois semaines au mois de juillet, ainsi que plusieurs formations dans l'année pendant les vacances scolaires.

Les formations peuvent avoir lieu en équipe, au sein d'une des écoles, ou regrouper l'ensemble du réseau d'écoles. La vie d'équipe au sein de ces écoles est riche et passionnante!

Intégrer ce profil sur votre site