Chargé.e de mission « régulation des marchés mobiles »

CDD / Temporaire(36 mois)
Paris
Salaire : ≥ 35K €
Début : 01 septembre 2024
Télétravail fréquent
Éducation : Bac +5 / Master

Arcep
Arcep

Cette offre vous tente ?

Questions et réponses sur l'offre

Le poste

Descriptif du poste

Au sein de l’unité « Régulation des marchés mobiles », vous intervenez sur des projets aux dimensions à la fois économique, technique et juridique. Vous proposez des orientations en faveur de l’investissement, de la concurrence et de l’innovation sur les marchés mobiles, basées sur votre compréhension des dynamiques du secteur et des effets de la régulation. En particulier :

• vous explorez, analysez et restituez les dynamiques concurrentielles à l’œuvre en métropole comme en outre-mer sur les marchés de détail et de gros ;

• vous veillez au respect des obligations existantes et/ou identifiez des enjeux de régulations sur des marchés ;

• vous participez activement au maintien et au développement des compétences de l’unité sur les modèles de coût de déploiement et d’exploitation des réseaux mobiles ;

• vous êtes susceptibles de participer aux travaux européens au sein du BEREC (Body of European Regulators for Electronic Communications) ayant trait à l’activité de l’unité : vous y défendez les positions de l’Arcep dans les négociations, vous participez à l’échange d’expériences, contribuez à une approche commune européenne et identifiez les bonnes pratiques reproductibles en France.

Par ailleurs, vous intervenez en tant que pilote ou contributeur sur des projets transverses impliquant plusieurs unités de l’Autorité et portant sur des sujets variés (développement d’outils métier, analyses des usages et besoins en connectivité, conception de nouvelles obligations, …).

Vous serez régulièrement en contact avec des partenaires variés, tels que : les opérateurs télécoms ; les équipementiers ; certaines institutions (Autorité de la concurrence, Conseil d’État, ministères, Commission européenne, etc.) ; les autres régulateurs européens ; les cabinets de conseil, le cas échéant en pilotant des études qui leur sont confiées.

La pratique de la régulation passe par la pleine mesure des attentes croissantes des citoyens, des entreprises, des élus en matière de numérique et de connectivité. C’est identifier et évaluer les demandes, souvent contradictoires, afin de proposer des solutions pragmatiques et soucieuses de l’intérêt général. C’est analyser des problèmes aux composantes techniques, économiques, juridiques et parfois politiques, rythmés par des évolutions rapides et des innovations fréquentes. C’est donc une négociation permanente et une réflexion constante pour atteindre les objectifs de régulation. Et c’est inventer la régulation de demain, en acceptant de changer de méthodes, en s’ouvrant à la multitude, en lien avec les écosystèmes d’innovation.

Rejoindre l’unité Régulation des Marchés Mobiles, c’est ainsi contribuer aux chantiers structurants au cœur des compétences de l’Arcep en alliant compétences techniques et économiques.


Profil recherché

De formation supérieure en économie, éventuellement doublée d’une formation d’ingénieur, vous disposez de connaissances en économie des réseaux et régulation.

Vous possédez un goût pour les analyses chiffrées et les modélisations sous Excel et êtes intéressé.e par les télécoms, plus largement par l’écosystème du numérique, et avez le souci de l’intérêt général.

Vous êtes attiré.e par les sujets alliant compréhension technique et enjeux économiques. Vous savez manier les concepts théoriques, les confronter à la réalité des marchés, et vous savez vous approprier un sujet complexe d’ordre technique, économique, concurrentiel et juridique, puis en restituer les enjeux, de façon claire, synthétique et convaincante.

Vous faites preuve de curiosité, d’une très bonne capacité d’analyse et de synthèse, de rigueur, d’autonomie. Vous avez le goût de l’initiative et le sens de l’organisation.

Enfin, vous avez le goût du travail en équipe, avec des personnes de profils variés (économistes, juristes, ingénieurs, etc.) et vous êtes à l’aise, tant à l’écrit qu’à l’oral, en français et en anglais.


Déroulement des entretiens

Le processus de recrutement prévoit deux entretiens avec les responsables hiérarchiques du poste (chef d’unité et directeur). L’unité RH effectue un dernier entretien orienté vers les dimensions comportementales et les motivations, afin de valider l’adéquation globale du profil et du projet professionnel avec le poste et les possibilités d’évolution.

Envie d’en savoir plus ?

D’autres offres vous correspondent !

Ces entreprises recrutent aussi au poste de “Conseil en conformité réglementaire”.