L’envahissant, le robot, l’incontrôlable : quel monstre êtes-vous au travail ?

Quizz : Quel monstre de "Monstres & Cie : au travail" êtes-vous ?

C’est bien connu, il existe cinquante nuances de collègues dans une boîte. Entre celui qui râle, celle qui sourit de manière insupportable, les uns qui se la jouent détente et les autres qui font flipper… Il y a aussi cinquante manières de s’identifier. Ça tombe bien, on vous a concocté un test qui vous permettra de savoir où placer le curseur de votre personnalité. Et comme on sait que vous aimez jouer, on vous propose de l’associer aux personnages phares de Monstres & Cie : Au travail, la nouvelle série disponible en exclusivité sur Disney+. Alors, quel genre de monstre êtes-vous ?

Quel profil vous correspond ?

Profil n°1 : Le monstre aux yeux plus gros que le ventre

Fraîchement diplômé·e, vous rentrez sur le monde du travail avec toute l’énergie que peut avoir un·e jeune gaillard·e de votre âge. Vous vous réjouissez de pouvoir ENFIN passer dans la cour des grands (coucou le salaire !) et vous êtes bien déterminé·e à faire vos preuves. Vous avez hâte de pouvoir enfin mettre en pratique tout ce que vous avez appris pendant vos études (et on ne parle pas des concours de shots), de briller en entreprise et de monter les échelons. Malheureusement, la réalité du monde du travail est bien différente de celle que vous imaginiez : d’abord, vos collègues vous voient toujours avec une tototte dans la bouche, et puis on ne vous laisse pas forcément l’opportunité de briller comme l’étoile que vous êtes.

Mais trêve de flatterie. Soyez simplement… un peu patient·e : votre moment viendra. Ne brûlez pas les étapes et rappelez-vous qu’avant de pouvoir espérer participer aux grandes décisions de l’entreprise et s’illustrer dans son métier, il faut faire ses preuves. Tout vient à point à qui sait attendre… et faire de beaux PowerPoint.

Profil n°2 : Le monstre qui tire une sale gueule (un monstre dans toute sa splendeur, quoi)

Saviez vous que pour communiquer sa joie, l’être humain active ses muscles zygomatiques et ses risorius afin de déclencher ce que l’on appelle… le sourire ? Non ? Ça ne nous étonne pas. Vous, on vous connaît plutôt pour votre mauvaise humeur, vos sarcasmes, et le fait que vous traînez des pieds H24. Et malgré ce caractère de cochon… Vous êtes la star de l’entreprise, vous faites un peu partie des murs et on dit de vous que vous êtes “un sacré personnage”. Même si vous en effrayez quelques-uns (« Au début, je croyais que tu me détestais ! »), vos collègues ne désespèrent pas et tentent toujours de vous faire décrocher un sourire (gouzi-gouzi). Dans le fond, vous avez un bon fond, on le sait !

Veillez tout de même à ce que cette attitude ne vous ferme pas de portes dans votre vie pro : apaisez votre âme, buvez une petite tisane, et calmez votre “resting bitch face” (terme quasi-scientifique pour désigner une expression faciale agacée malgré des traits du visage détendus, ndlr), tout va bien se passer.

Profil n°3 : Le monstre-gentil

Vous, on ne peut rien vous reprocher, tout le monde vous adore. Et on comprend pourquoi. Chez vous, c’est l’humain avant tout ! Vous êtes LA personne vers laquelle vos collègues se tournent pour trouver des conseils de qualité… La psychologue de Confessions Intimes n’a qu’à bien se tenir ! Vous ne jurez que par le management 2.0. Votre devise ? « Le plus important dans le travail d’équipe, c’est la CO-MMU-NI-CA-TION ». D’ailleurs, vous faites 100% confiance à vos employés et n’êtes jamais sur leur dos, sauf quand il s’agit de les regonfler à bloc lorsqu’ils ont un coup de mou.

Faites attention à ce que personne n’abuse de votre gentillesse ! Vous êtes un monstre vous aussi !

Profil n°4 : Le monstre au grand sourire (flippant)

Les études, ce n’est pas votre truc : rester assis pendant des heures à écouter quelqu’un déblatérer sa science ? Beurk ! Dans le monde du travail, en revanche, vous vous éclatez. C’est le terrain parfait pour exprimer votre créativité et votre énergie débordantes. Votre enthousiasme est communicatif et grâce à lui, on vous remarque et on vous apprécie ! Surtout que… vous êtes “cool” : au-delà du fait que vous pratiquiez le yoga et que vous arriviez au travail en scooter électrique (la classe), vous êtes un véritable phare pour les nouvelles recrues un peu perdues et excellez lorsqu’il s’agit de détendre vos collègues les plus timides en leur racontant vos aventures abracadabrantes (de manière parfois un brin exagérée…)

Bref, vous avez la banane, et ça fait plaisir à voir, mais attention, votre légèreté légendaire pourrait vous jouer des tours : il faut savoir garder son sérieux dans certaines situations !

Profil n°5 : Le monstre très envahissant

Vous êtes le·la manager d’une petite équipe, mais en réalité, vous vous sentez investi·e d’une mission bien plus importante : vous vous voyez plutôt comme… un parent ! Chacun doit avoir un rôle bien défini et surtout, se sentir bien à sa place, car quand on rentre dans votre team, c’est pour la vie. D’ailleurs, pour fédérer les membres de votre équipe, vous ne lésinez pas sur les grands discours inspirants. Chaque occasion est bonne pour (re, re, re)raconter l’histoire de la boîte depuis ses débuts, nommer ses valeursCOURAGE, DÉTERMINATION ET SOLIDARITÉÉÉ »), et les différentes batailles que vous avez remportées grâce à l’esprit d’équipe (« Un pour tous et tous pour un ! »)… Mais attention, on ne gagne pas les rangs de votre famil… euh, de votre équipe si facilement. Il faut faire ses preuves dans le travail, et vous êtes plutôt du genre tatillon·ne (même si vous préférez le terme “passionné·e”) : chaque tâche a son importance et contribue à faire rayonner votre équipe et par conséquent, votre entreprise.

Même si cette attitude de papa/maman-poule part certainement d’une bonne intention, pour votre bien et celui de votre équipe, mieux vaut parfois prendre ses distances et accepter qu’une relation professionnelle ne devienne pas fusionnelle : pour vos employés, vous restez le·la boss, autrement dit, quelqu’un qui a un grand pouvoir sur eux !

Profil n°6 : Le monstre-robot

Vous êtes un peu la Hermione ou le Sheldon Cooper du monde professionnel : votre dada, c’est les règles. Vous faites toujours ce que demande votre manager, ne jurez que par les process, connaissez presque le code du travail par cœur et êtes célèbre pour votre ponctualité. Telle une bouée de sauvetage, ce cadre vous aide à naviguer en entreprise, à faire les bons choix, mais aussi à prendre des distances avec vos émotions, votre travail et vos collègues. Grâce à cette barrière de protection, personne ne vous déteste, mais personne ne vous adore non plus… Et ça vous convient bien, du moment où vous faites “ce qu’il faut”, “comme il faut” !

N’oubliez pas d’ouvrir votre petit cœur à votre team de temps en temps, cela pourrait vous soulager et vous faire d’autant plus apprécier votre quotidien !

Profil n°7 : Le monstre incontrôlable

Sur LinkedIn, vous êtes : “disruptive pioneer in residence dans l’espace”… et vous en êtes fier·e ! Vous passez votre temps à y poster de longs messages (avec des sauts de ligne partout, va savoir pourquoi) pour parler astuces de #productivité, #management bienveillant et #dépassement de soi. Et ça vous vaut des tonnes de likes. Pourtant, les seules astuces de productivité que vous appliquez dans la vraie vie, ce sont celles qui consistent à se gaver de café ou de Guronsan et de ne jamais prendre de pause.

Vous êtes motivé·e et volontaire, c’est bien, mais levez le pied, ou vous risquez de vous brûler les ailes (et de faire un arrêt cardiaque). Parfois #lessismore.

Profil n°8 : Le monstre qu’on ne voit pas venir…

Si seulement vos collègues faisaient l’effort de mieux vous connaître, ils se rendraient certainement compte que vous êtes une perle. Déjà, vous avez toujours de délicieuses cochonneries à grignoter sur votre bureau et ça, ça vaut toute la considération du monde. Et puis, vous êtes un·e petit·e malin·gne. Discret·e, vous observez tout en silence, analysez les jeux de pouvoir qui se jouent autour de vous et identifiez parfaitement les décisions que devrait prendre votre entreprise pour évoluer.

Le seul problème, c’est que personne ne vous écoute. C’est ballot. Il faut dire que vous avez un peu de mal à vous faire entendre. On vous connaît donc plus comme celui·celle qui fait péter les chouquettes à la réu hebdo du mercredi que celui·celle qui révolutionne la stratégie de l’entreprise. Mais restez fidèle à vous-même, un jour, quelqu’un d’assez clairvoyant vous remarquera et vous attribuera la place que vous méritez.

Profil n°9 : Le monstre sans pitié

Vous, ce qui vous motive, c’est l’évolution professionnelle, et vous n’avez pas peur de sortir les crocs pour y arriver ! Vous vous sentez souvent menacé·e et en compétition, c’est pourquoi vous surveillez sans relâche vos plates-bandes. Hors de question qu’un de vos collègues vous pique votre place durement méritée. L’ambiance d’équipe, la solidarité, la rigolade, c’est bien mignon, mais il ne s’agirait pas de perdre de vue votre Saint Graal : la place du boss.

Avoir de l’ambition, c’est bien, mais si vous ne la jouez pas un peu plus “team player” de temps en temps, vous risquez de courir droit vers l’échec, alors ôtez ces dents de shark que l’on ne saurait voir !

Lire aussi dans notre rubrique : Workers

Exploitation des travailleurs : la "gig economy" touche-t-elle à sa fin ?

Les résultats

Alors vous faites plutôt marrer ou carrément flipper ?

Vous vous reconnaissez dans le profil n°1, “Le monstre aux yeux plus gros que le ventre” ?

Vous êtes… Taylor Holbrook !

image

Vous vous reconnaissez dans le profil n°2, “Le monstre qui tire une sale gueule” ?

Vous êtes… Germaine !

image

Vous vous reconnaissez dans le profil n°3, “Le monstre-gentil” ?

Vous êtes… Jacques Sullivan, alias Sulli !

image

Vous vous reconnaissez dans le profil n°4, “Le monstre au grand sourire” ?

Vous êtes… Val Little !

image

Vous vous reconnaissez dans le profil n°5, “Le monstre très envahissant” ?

Vous êtes… Fritz !

image

Vous vous reconnaissez dans le profil n°6, “Le monstre-robot” ?

Vous êtes… Cutter Sterns !

image

Vous vous reconnaissez dans le profil n°7, “Le monstre incontrôlable” ?

Vous êtes… Bob Razowski !

image

Vous vous reconnaissez dans le profil n°8, “Le monstre invisible” ?

Vous êtes… Banane Verte !

image

Vous vous reconnaissez dans le profil n°9, “Le monstre sans pitié” ?

Vous êtes… Duncan P. Anderson !

image

Cet article est né d’une belle rencontre avec Disney+. À l’occasion de la sortie de la nouvelle série d’animation, Monstres & Cie : Au travail, Welcome to the Jungle s’associe à la série pour ficeler un dossier monstrueux consacré au travail en équipe. Cet article est le quatrième d’une suite de six contenus qui devraient changer pour de bon le regard que vous portez sur vos collègues. Le rire est notre avenir, amicalement vôtre.

  • Ajouter aux favoris
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Linkedin

Les copains d'abord

Un dossier monstrueux qui vous dira tout sur l'amitié au travail.

Suivez-nous !

Chaque semaine dans votre boite mail, un condensé de conseils et de nouvelles entreprises qui recrutent.

Vous pouvez vous désabonner à tout moment. On n'est pas susceptibles, promis. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici

Et sur nos réseaux sociaux :