Ministère de la Culture - Service Numérique

Ministère de la Culture - Service Numérique

Passé, présent, futur

Leur histoire

Leur histoire

Depuis sa création en 1959, le ministère de la Culture a vocation à rendre la culture accessible au plus grand nombre et à favoriser la création. En intégrant le Ministère et son service du numérique en particulier, vous contribuerez à

  • protéger et valoriser le patrimoine
  • stimuler la création et les œuvres de l'esprit
  • à promouvoir la diversité culturelle
  • à favoriser l'accès à l'art et à la culture et à accompagner les femmes et les hommes qui mettent en œuvre ces politiques culturelles.

La transformation numérique traverse l’ensemble des pratiques culturelles et offre des potentiels de conservation, de création, de diffusion, de démocratisation qui irriguent tous les champs de la culture.

Mars 2020

  • Moins de 10% des agents du ministère sont équipés en ordinateur portable

2021

  • Création du service du numérique (SNUM)
  • Le budget alloué au numérique est doublé par rapport à 2020
  • Feuille de route ministérielle sur les données et les contenus culturels
  • 90 % des agents disposent d'un ordinateur portable et d'un accès au réseau à distance leur permettant de télétravailler dans des conditions optimales

2022

  • Stratégie numérique culturelle
  • Politique de sécurité du numérique
  • 84% des agents du ministère se disent satisfaits de leur environnement numérique de travail, soit 27% de plus qu'en 2019

Leur vision

Le service du numérique a deux missions principales :

  • Moderniser l'environnement de travail numérique du ministère
  • Accompagner la transformation numérique du monde culturel

Il se positionne comme un facilitateur pour l'ensemble des structures du ministère pour que le numérique irrigue toutes les missions du ministère et de ses opérateurs. Il s'appuie sur un fonctionnement décentralisé, basé sur la transparence et la bienveillance, avec des collectifs pluridisciplinaires en valorisant la prise d'initiative et l'autonomie des agents.

Leur vision

Valeurs

Le ministère de la Culture  accorde une grande importance à la qualité de vie au travail.

  • Le regroupement en cours de l'administration centrale du Ministère sur 3 sites, au cœur de Paris, s'accompagne de la modernisation des espaces de travail et de convivialité (nouvelle cafétéria, salles de réunion, mobilier de jardin...) qui complèteront les salles d'activité culturelle et sportive, la bibliothèque du personnel, le restaurant collectif existants.
  • Télétravail possible jusqu'à 3 jours/semaine.
  • Nombreuses prestations sociales (aides au logement, aux vacances, à la scolarité, à la garde d'enfants...) et riche programme de formations.
  • Toutes les occasions sont bonnes pour se retrouver, échanger...à l'occasion de la Fête de la Musique, des Journées du Patrimoine, des sessions d'accueil...ou tout autre événement organisé par la communication interne.

Engagements et RSE

Par sa force symbolique, par les politiques qu'il conduit ou auxquelles il participe, par son devoir d'exemplarité, le ministère de la Culture a une responsabilité particulière en matière de RSE.  De fait, il mène une politique active et volontariste contre toutes les formes de discrimination, les violences et harcèlements sexistes et sexuels et pour la protection de l'environnement. Le ministère de la Culture a obtenu au printemps 2022 le renouvellement des labels Égalité et Diversité décernés par l'AFNOR, signe de son engagement en faveur de l’égalité entre les femmes et les hommes et de la diversité. Les enjeux de transition écologique sont au cœur des préoccupations de son fonctionnement interne comme des politiques culturelles qu'il porte.

Pour favoriser les pratiques écoresponsables, de nombreuses actions sont mises en place pour les personnels : campagnes de communication, ateliers de sensibilisation au développement durable, forfait de 200 euros/an pour les cyclistes et adeptes du co-voiturage, tri sélectif, distribution de gourdes, parking à vélo...En 2022, le ministère s'est doté d'un plan d'actions en faveur de la sobriété numérique.

Action

Le ministère de la Culture publie chaque année un Observatoire de l’égalité entre femmes et hommes dans la culture et la communication.

Pour favoriser les pratiques écoresponsables, de nombreuses actions sont mises en place pour les personnels : campagnes de communication, ateliers de sensibilisation au développement durable, forfait de 200 euros/an pour les cyclistes et adeptes du co-voiturage, distribution de gourdes, parking à vélo...En 2022, le ministère s'est doté d'un plan d'actions en faveur de la sobriété numérique.

Ministère de la Culture - Service Numérique

Le monde durable de demain, sera culturel