Fondation L'Elan Retrouvé

Fondation L'Elan Retrouvé

  • Santé, Services à la personne
  • Paris, Antony, Boulogne-Billancourt, Chevilly-Larue, Colombes, Fontenay-Aux-Roses, Malakoff, Meulan-En-Yvelines, Montreuil, Orly, Stains
  • Voir le site

Passé, présent, futur

Notre histoire

Notre histoire

La Fondation l’Élan Retrouvé a été fondée en 1948 par le professeur Paul Sivadon, psychiatre chef de service du Centre de Traitement et de Réadaptation Sociale de l’EPS de Ville Evrard (Seine-Saint-Denis) et Madame Suzanne Baumé, conseillère du travail, dans le but de créer des institutions relais à l’hospitalisation, et de soigner la majorité des personnes dans la cité.

La Fondation l’Élan Retrouvé est un acteur engagé pour la consolidation de la présence du secteur privé à but non lucratif dans le domaine de la psychiatrie, des addictions, des troubles du spectre autistique et de la santé mentale. Le développement de ses actions s’organise à partir des besoins de la population accompagnée.

  • 1948 : Création de l'Association l'Élan Retrouvé
  • 1962 : Création du premier Hôpital de jour en France
  • 1993 : Ouverture au médico-social: création de l'ESAT de l'Élan
  • 2008 : Ouverture à la pédopsychiatrie : Intégration de trois établissements accueillant des enfants et adolescents atteints de troubles du spectre de l'autisme
  • 2012- 2013 : Ouverture d'établissements sociaux et création d’appartements relais
  • 2016 : Transformation en Fondation reconnue d'utilité publique
  • 2017 : Intégration de services de Soins de suite et de réadaptation et de psychiatrie en addictologie
  • 2018 : Création de structures médico-sociales pour les personnes avec troubles du spectre de l'autisme en situation complexe

Leur vision

La vocation de la Fondation est de développer un accompagnement destiné aux personnes atteintes de troubles psychiques, de troubles addictifs et de troubles du spectre de l’autisme en leur offrant des établissements et services spécialisés et adaptés à leurs besoins.

Depuis plus de 70 ans la Fondation s’engage et aide ces personnes à retrouver leur santé mais aussi leur citoyenneté et une place digne dans la société.

La Fondation l’Élan Retrouvé propose une offre de soins et d’accompagnement complémentaire de celle du dispositif de psychiatrie et d’accompagnement public et privé.

La Fondation s'engage pour que chaque personne accueillie soit actrice de sa prise en charge, de son parcours de vie.

Leur vision

Valeurs

La Fondation l’Élan Retrouvé est complémentaire du dispositif de psychiatrie et d’accompagnement public et privé. Plaçant la personne au cœur de sa prise en charge, l’institution répond à son choix, dans le souci de l’accompagner dans son parcours, du soin jusqu’à l’insertion sociale et/ou professionnelle.

Les valeurs d’humanisme et de tolérance, notamment sa coopération avec l’ensemble des acteurs de la santé mentale et son ouverture au monde organisent ainsi un mode de fonctionnement et des actions efficaces.

La personne au cœur du dispositif 🧑🏻‍💼

Assurer la primauté de la personne, c’est la considérer non seulement avec professionnalisme, mais aussi avec empathie et compréhension, dans notre façon d’agir, dans les soins que nous lui apportons, dans les relations que nous avons avec elle.  La Fondation n’a et n’aura de cesse de préserver cette dignité.

Humanisme 👩🏻‍💼

Nous œuvrons pour l’émergence d’une société inclusive favorable à l’insertion des personnes en situation de handicap, fondée sur l’absence de discrimination.

Ouverture 👨🏽‍💼

L’ouverture de chacun à l’autre, à la vie, à la cité, fait partie du projet fondateur de la Fondation. Cette ouverture est physique, sociétale, sociale et professionnelle

Formation et éducation 👩🏼‍💼

Le développement des compétences des professionnels, les méthodes d’éducation thérapeutique du patient et de son entourage offrent une garantie de la pertinence et de la qualité du service rendu.

Engagements et RSE

99% : résultat de l'index égalité hommes femmes 2021

72% : la qualité de vie au travail (lors du dernier baromètre QVT effectué par les salariés)

194 internes, étudiants en stages ou alternance en 2021 contre 181 en 2020

374 personnes formées en 2021, 524 personnes formées en 2020 (81%)