Un serveur refuse de servir une cliente non-masquée et reçoit 90.000 dollars

Il reçoit 90000 dollars pour avoir refusé une cliente non-masquée

Contrairement à d’autres territoires aux États-Unis, la Californie a adopté une législation forte pour le respect des gestes barrières. Et si certains ne veulent pas se prêter au jeu, d’autres refusent de baisser les bras. Ainsi le 22 juin, Lénin Gutierrez, un employé d’un Starbucks Coffee de San Diego, a demandé à une cliente qui ne voulait pas porter de masque à l’intérieur de l’enseigne de restauration rapide de sortir. Furieuse, la jeune femme a pris un cliché du vendeur en question et l’a publié sur Facebook. « Voici Lénin de Starbucks qui a refusé de me servir parce que je ne porte pas de masque. La prochaine fois, j’appellerai les flics et apporterai une dispense médicale », pouvait-on lire dans son post.

Si la cliente a toujours eu l’impression d’être dans son bon droit, Amber Lynn Gilles ne s’attendait pas à ce que la photo se retourne finalement contre elle. De nombreux internautes ont très vite pris la défense du serveur et l’un d’entre eux, a même eu l’idée de lancer une cagnotte de “pourboire” pour le jeune homme. Une semaine après les faits, 6700 signataires avaient déjà versé 90.000 dollars (environ 80.000 euros) ! Très étonné par cet élan de générosité, ce dernier a remercié ses généreux donateurs dans une vidée publiée sur Facebook. Aussi, il en profité pour expliquer son geste : « Je lui ai demandé si elle avait un masque, elle m’a répondu qu’elle n’en avait pas besoin. Je lui ai montré les recommandations destinées à la clientèle montrant l’obligation de porter le masque. Elle a perdu ses nerfs et a commencé à se sentir mal à l’aise. Elle est partie, puis elle est revenue et m’a demandé mon nom. Je lui ai dit que je m’appelais Lénin, elle m’a pris en photo et m’a dit qu’elle contacterait le siège social de Starbucks. »

De son côté, la cliente déchue a reçu des menaces de mort. « Je ne l’ai jamais menacé et j’ai reçu des milliers de menaces de mort, c’est effrayant ! », a déclaré Amber Lynn Gilles dans une autre vidéo postée sur les réseaux sociaux. Selon NBC San Diego, elle aurait à présent demandé à recevoir une partie des dons récoltés et menacé de poursuivre le créateur de la cagnotte pour diffamation. L’histoire ne dit pas si l’employé de Starbucks lui versera ou non une partie de l’argent, mais celui-ci a déjà annoncé au média américain Newsweek qu’il allait profiter de cette opportunité pour lancer un programme de danse.

Suivez Welcome to the Jungle sur Facebook, LinkedIn et Instagram ou abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir, chaque jour, nos derniers articles !

Photo by WTTJ

Romane Ganneval

Journaliste - Welcome to the Jungle

  • Ajouter aux favoris
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Linkedin

Actualité de l'emploi

Retrouvez toutes les informations et actualités liées à l'emploi.

Suivez-nous !

Chaque semaine dans votre boite mail, un condensé de conseils et de nouvelles entreprises qui recrutent.

Vous pouvez vous désabonner à tout moment. On n'est pas susceptibles, promis. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici

Et sur nos réseaux sociaux :