Aniah

Aniah

  • Coworking, Electronique / Télécommunications, Ingénieries Spécialisées, Logiciels
  • Grenoble
  • Voir le site

Passé, présent, futur

  • Leur histoire
Leur histoire

Leur histoire

Aniah est née d’une idée, d’un projet complètement fou et à priori impossible, en novembre 2019. Vincent Bligny fait alors appel à Rémi Moriceau pour l’aider dans ce projet. Un mois après la constitution de la startup, les deux fondateurs réalisent leur première démonstration auprès d’un acteur majeur du secteur de la microélectronique. Ce dernier confirme l’intérêt et le potentiel du projet. Aniah recrute son premier salarié en février 2020, à l’aube de la crise sanitaire. D’autres embauches suivront et malgré le contexte, tous travaillent à concrétiser l’idée sous la forme d’un logiciel intuitif, fiable et ultra performant.

L’engagement de l’équipe est récompensé dès le printemps 2020 par l’obtention du FrenchTech Awards, primant les jeunes entreprises porteuses du plus fort potentiel de croissance et d'attractivité internationale, mais aussi par le label Deeptech, identifiantles startups basées sur des techniques considérées comme fortement novatrices. Ces labels enclenchent une levée de fonds supplémentaire accélérant le développement de la startup.

  • Dès septembre 2020, le cœur de calcul est consolidé. En février 2021, la première version du logiciel est finalisée et dans le mois qui suit, Aniah signe son premier contrat de vente. Notre principal partenaire s’engage également dans la mise à disposition d’une vingtaine d’ingénieurs design afin de tester le logiciel et d’être force de proposition sur les potentielles améliorations à apporter.

    En septembre 2021, la version 1.4 est plus largement présentée aux clients. En décembre 2021, Aniah est référencée par l’un des plus grands instituts de recherche français. En mars 2022, l’équipe, désormais composée de 15 personnes, finalise la version 2.0. Cette nouvelle version, consolidée avec la collaboration de certains de nos clients, a gagné en fiabilité, rapidité mais également en facilité d’utilisation, avec notamment une GUI autonome. D’autres fonctionnalités viendront au fil des semestres compléter cette outil révolutionnaire.

Dès septembre 2020, le cœur de calcul est consolidé. En février 2021, la première version du logiciel est finalisée et dans le mois qui suit, Aniah signe son premier contrat de vente. Notre principal partenaire s’engage également dans la mise à disposition d’une vingtaine d’ingénieurs design afin de tester le logiciel et d’être force de proposition sur les potentielles améliorations à apporter.

En septembre 2021, la version 1.4 est plus largement présentée aux clients. En décembre 2021, Aniah est référencée par l’un des plus grands instituts de recherche français. En mars 2022, l’équipe, désormais composée de 15 personnes, finalise la version 2.0. Cette nouvelle version, consolidée avec la collaboration de certains de nos clients, a gagné en fiabilité, rapidité mais également en facilité d’utilisation, avec notamment une GUI autonome. D’autres fonctionnalités viendront au fil des semestres compléter cette outil révolutionnaire.

Novembre 2019

création d’Aniah

Printemps 2020

obtention des Labels French Tech Awards et DeepTech

Septembre 2020

finalisation du cœur de calcul

Février 2021

consolidation de la V1.0 du logiciel

Mars 2021

1er client

Mars 2022

finalisation de la V2.0 du logiciel

  • Leur vision

    Avec sa version 2.0, Aniah entend commercialiser son produit auprès des plus grands acteurs du monde la microélectronique. Pour ce faire, la startup va devoir s’appuyer sur des profils commerciaux mais également des ingénieurs application. Par ailleurs, d’autres fonctionnalités, innovantes, viendront prochainement étoffer l’outil. Le travail de recherche et de développement se poursuivra donc, en associant des talents en algorithmie, développement C et front end client.

Leur vision

Avec sa version 2.0, Aniah entend commercialiser son produit auprès des plus grands acteurs du monde la microélectronique. Pour ce faire, la startup va devoir s’appuyer sur des profils commerciaux mais également des ingénieurs application. Par ailleurs, d’autres fonctionnalités, innovantes, viendront prochainement étoffer l’outil. Le travail de recherche et de développement se poursuivra donc, en associant des talents en algorithmie, développement C et front end client.

Leur vision