Dametis

Dametis

  • Environment / Sustainable Development, SocialTech / GreenTech, Software
  • Angers, Paris
  • View website

Grandir en Colombie, dans une famille engagée, le sensibilise très tôt aux liens entre énergie, écologie et justice sociale. Comment assurer l’accès de tous, y compris dans les pays en développement, à un certain niveau de biens et services, sans détruire la planète ? Avant de lancer Dametis (août 2019) pour décarboner la production industrielle, ce passionné d’avions, ingénieur aéronautique diplômé de l’ISAE-ENSMA, se forme au management de l’énergie à l’Université polytechnique de Madrid. Il commence sa carrière dans une société de conseil spécialisée dans le diagnostic énergétique, l’accompagnement ISO 5001 et le financement de projets d’efficacité énergétique. Il acquiert une solide expertise des sujets liés à l’énergie, aux utilités et aux politiques énergétiques, jusqu’à cofonder en 2013 une start-up pionnière des logiciels d’energy management. En 2016, il décide de rejoindre une société de conseil multi-spécialistes, présente sur toute la chaîne de valeur de l’efficacité énergétique. Il y pilote de nombreux projets clés en main pour de grands groupes industriels, aux côtés d’experts en performance énergétique pour l’industrie – leur profondeur d’analyse élargit son horizon. De là, il mûrit une approche alliant puissance des nouvelles technologies et intelligence humaine, et cofonde Dametis en s’entourant d’experts métiers.

Né dans les premières années de la guerre virus contre antivirus, Nicolas Duran se passionne très jeune pour la programmation et la sécurité informatique. En 2015, après sa formation d’ingénieur informatique, machine learning et data science à Epita, il voit l’énergie comme un défi sociétal mais aussi logiciel. Il commence donc sa carrière comme développeur dans le green computing et la valorisation de la chaleur fatale informatique au sein d’une start-up française phare sur ce segment, dont il deviendra ensuite directeur technique adjoint. Suite à sa rencontre avec Julian, il prend conscience de la marge de progression dans le domaine des suites logicielles dédiées à la performance énergétique industrielle, ce qui le conduit à cofonder Dametis en août 2019.

Après une école de commerce, une carrière de cheffe de publicité puis d’entrepreneure (agence Zeyst), Aubane Coulombier voit l’informatique comme le terrain de jeu idéal pour déployer sa grande créativité. «En développement web, il y a mille manières d’aborder et de résoudre un problème, et j’aime justement réfléchir en dehors des clous», explique-t-elle. En plus de l’aspect ludique du code - «cette sensation d’être dans un escape game permanent»-, cette développeuse front-end s’épanouit en imaginant des interfaces logicielles intuitives et esthétiques pour les utilisateurs. En 2018, avant de naviguer entre les lignes de code comme un poisson dans l’eau, elle passe avec succès la «piscine» (surnom du concours) et entre à l’école 42. «Une expérience intense, extrêmement stimulante intellectuellement, d’autant que je partais de zéro ou presque!», se souvient-elle. Puis suit un stage de six mois à Bali, en tant que full stack pour l’agence de web design Kesato & Co. «Loin du confort des villes occidentales, où le ramassage et le tri des déchets sont devenus la norme, j’ai été marquée en Indonésie par la problématique des déchets. Cela a eu l’effet d’une claque: j’ai décidé de mettre l’informatique au service de la planète.» En février 2020, elle rejoint l’aventure Dametis. «Sur notre logiciel EMS (Energy Management System), il y a un grand enjeu de représentation graphique des usines et des données énergétiques - nous rendons tout cela très digeste pour les utilisateurs.»

Éclaireur dans l’âme, il ouvre et consolide depuis plus de vingt ans des marchés à l’international, pour des solutions techniques dans le photovoltaïque, l’aéronautique ou encore les véhicules autonomes. Diplômé en commerce international et marketing (Institut Commercial Lyonnais, 1995, Université Jean Monnet, 1997), il forge son expertise au gré des expatriations en Afrique, en Asie et de ses responsabilités au départ de la France pour des groupes japonais et tricolores. En intégrant Dametis au printemps 2020, il met au service de la start-up sa compréhension fine des enjeux industriels mais aussi SaaS et pense la stratégie d'internationalisation.

Après cinq années d’études en Sciences & Techniques industrielles et Conversion de l’Énergie, il s’expatrie aux États-Unis pour voir du pays et pratiquer son anglais… jusqu’à la retentissante faillite de son employeur, Enron. En 2002, cet expert en efficacité énergétique industrielle rentre donc en France et intègre un bureau d’études angevin réputé. Il y réalise de nombreux audits de sites industriels et développe des solutions de régulation intelligentes, certaines deviennent même des solutions de référence pour les usines d’industriels français de premier plan. Cette exposition l'amène à devenir globe-trotteur et à repenser l’efficience d’usines partout dans le monde. Avec le temps, ce petit-fils d’agriculteurs, attaché depuis toujours à la sobriété et au respect de l’environnement, ressent le besoin d’entreprendre et de mettre son expertise de pointe au service d’un projet qui lui ressemble. Cet élan l’amène à s’investir dans Dametis.

Passionné de foot, Yann Balem a forgé son esprit d’entraide et de compétition la balle au pied. Fidèle au même club breton pendant dix-huit ans, il applique sa philosophie à la start-up Dametis: «Gagner ensemble, c’est mieux que gagner seul.» Après son bac S option sports, ce natif de Quimper intègre un DUT Mesures Physiques multi-disciplinaire. En stage près de Londres, il applique la physique des matériaux à la porcelaine chinoise, mais c’est la thermique qui le stimule le plus. Plus tard, à Polytech Nantes, il place son CV sous le signe du froid – avant même de choisir cette spécialité, il organise un voyage au ski pour plus de 100 étudiants (un avant-goût de la gestion de projets) et s’envole pour l’École royale polytechnique de Stockholm, où il travaille sur l’optimisation énergétique de la patinoire Gimo, «l’une des premières à l’époque à faire de la récupération d’énergie», se souvient-il. Il devient ensuite chargé d’affaires stagiaire dans un bureaud’études thermiques, puis chargé d’affaires énergie dans une PME qui installe des systèmes de chauffage, froid et ventilation. Il rejoint Dametis en février 2020, où il apprécie la dimension créative de ses missions, et la part importante des études thermiques. «L’avantage, c’est que je pars d’une feuille blanche pour arriver au projet le plus optimal possible - je me sens très libre.» S’ajoutent le plaisir d’échanger sur site avec les industriels et la satisfaction de mener un projet de A à Z, avec un objectif clair à atteindre.

Présentation

DAMETIS est une start-up française de la green-tech qui cherche à réconcilier industrie et environnement. Elle accompagne les industriels dans la décarbonation de leurs activités. Son offre se base sur quatre verticaux métiers :

  • Un logiciel qui permet de manager intelligemment l'énergie et de fédérer les collaborateurs d'une entreprise autour d'un projet de décarbonation.
  • Le conseil sur toute la chaîne de valeur : du schéma directeur à l'étalonnage du capteur.
  • L'accompagnement par des "energy managers" sédentaires pour faciliter toutes les tâches du quotidien.
  • La réalisation de travaux d'efficacité énergétique en AMO ou en MO.

Ce qu'ils recherchent

Dametis cherche avant tout des personnes avec une fibre environnementaliste qui souhaitent s'engager dans un projet humain et ambitieux.

C'est une entreprise qui souhaite aussi transmettre ses connaissances aux personnes qui la rejoignent. Les points les plus importants sont l'implication, la curiosité et la capacité à fédérer.

Bon à savoir

Les valeurs de Dametis se retrouvent dans ses 4 animaux totems :

  • le caméléon,
  • la chouette,
  • le renard,
  • et le colibri.

Intégrer ce profil sur votre site