Bilberry

  • Artificial Intelligence / Machine Learning
  • Gentilly
  • Voir le site

Guillaume a un diplôme d'ingénieur, des Arts et Métiers, où il est entré en 2011. Il est ensuite parti étudier en Australie en 2012, puis a réalisé une césure d'un an en Belgique, dans une jeune startup, ou il fut l'un des premiers employés. Cette première expérience entrepreneuriale lui a donné envie de lancer sa propre aventure, et il a franchi le pas en 2014 avec Jules et Hugo, deux autres ingénieurs, en commençant à travailler sur un projet d'agriculture innovante, qui deviendra Bilberry en 2016.

Guillaume est aujourd'hui CEO de Bilberry, avec un focus principal sur les aspects commerciaux.

François, 40 ans mais ca passe bien, 3 enfants. Il est de formation ingénieur EFREI 2001 et a quelques années plus tard passé un diplôme "entrepreneuriat" à la Sorbonne. Après 10 ans dans de grosses sociétés Telecom, François a créé sa startup.

C'est au sein de l'incubateur qu'il a rencontré les 3 fondateurs de Bilberry et après presque 2 ans de colocation des bureaux, il a décidé de rejoindre le projet. Il est aujourd'hui en charge de la structure technique dédiée à la conception des produits & à leur production.

Diplômé de l'INSA Rouen en 2017 et après avoir fait son stage de fin d'études dans une startup orientée IA, le choix de Bilberry a permis à Loïc de s'épanouir dans sa passion qu'il a pour l'IA.

Il est aujourd'hui en charge de la création de nouveaux algorithmes d'IA pour les produits Bilberry. TensorFlow et Python sont ses compagnons préférés.

Ils sont sociables

Présentation

Bilberry est une startup innovante, créée en 2016, dont l'ambition est de réduire de 80% les quantités d'herbicides utilisées dans le monde. Les produits, protégés par 5 brevets, sont basés sur les dernières avancées en matière d'intelligence artificielle appliquée au traitement d'image, et sur des systèmes embarqués développés en interne.

En grandes cultures ou sur voies ferrées, les mauvaises herbes sont présentes de façon localisée. Néanmoins la pulvérisation se fait traditionnellement sur l'intégralité de la surface. Ceci expose à des risques de santé à la fois les agriculteurs et les consommateurs en bout de chaîne, et cela a des coûts extrêmement importants pour les agriculteurs.

Afin de réduire les quantités d’herbicides utilisées, les caméras Bilberry, embarquées directement sur le matériel de désherbage, scannent le terrain, identifient en temps réel les mauvaises herbes, et contrôlent automatiquement la pulvérisation. Ainsi, on ne pulvérise que là où c’est nécessaire.

Ce qu'ils recherchent

Chez Bilberry, ils recherchent de nouveaux talents qui soient passionnés par leur métier et souhaitent s'engager dans des projets impactant pour l'environnement et l'agriculture. Aujourd'hui leur développement passe avant tout par celui de leurs produits, tant sur le plan matériel que logiciel.

Les ingénieurs en Deep Learning, les développeurs C++, les développeurs web, et les ingénieurs mécaniques sont autant de profils qui constituent leur cœur de métier et leurs besoins en terme de développement.

Bon à savoir

Les rejoindre c'est vouloir relever des défis techniques, donc essayer, parfois échouer, mais inévitablement avancer et toujours s'améliorer.

Et ce qui vaut pour les challenges techniques vaut aussi pour les fléchettes. L'histoire raconte que certains d'entre eux s'entraînent depuis 2015.

Intégrer ce profil sur votre site