« Quelle est LA qualité à avoir pour être manager ? » : 11 chefs d’équipe répondent

03. 6. 2024

6 min.

« Quelle est LA qualité à avoir pour être manager ? » : 11 chefs d’équipe répondent
autor
Sylvain Guillet

Journaliste web

prispievatel

Ils managent des équipes depuis 10, 15 voire 20 ans. Voici ce qu’ils ont retenu de leur expérience.

Diriger une équipe, ce n’est pas une compétence qui s’acquiert du jour au lendemain ! Même si vous avez pris soin de remplir les étagères de votre bibliothèque avec les meilleurs livres sur le management, rien ne vaut le terrain pour affiner vos aptitudes de leader. Et qui de mieux placés que des chefs d’équipe chevronnés pour nous livrer leurs secrets d’un management réussi ? Nous sommes partis à la rencontre de 11 seniors managers pour leur poser cette question simple : « Quelle est, selon vous, LA qualité qu’il faut avoir quand on est manager ? ». Prenons-en de la graine !

1. « Le culte du moindre effort » (aussi appelé efficience)

Agnès Brunet Desarnaud, fondatrice d’Anagramme Formation

  • Nombre d’années d’expérience en management : + 15 ans

« L’efficience au quotidien, c’est réfléchir au meilleur rendement travail / résultat au lieu de foncer tête baissée et de s’épuiser. Encourager le moindre effort, c’est encourager la prise de hauteur. C’est cette prise de hauteur qui développe les compétences et non pas de refaire 10 fois une présentation PowerPoint pour arriver à la perfection ! »

2. Savoir faire grandir son équipe

Estelle Divet, coach professionnelle et formatrice en management

  • Nombre d’années d’expérience en management : + 20 ans

« La plus grande qualité d’un manager, c’est sa capacité à percevoir le potentiel (souvent insoupçonné) de chaque personne, et à les accompagner avec empathie dans leur cheminement professionnel. En croyant en leurs capacités et en les soutenant, on crée un environnement où chacun peut s’épanouir pleinement. C’est cette connexion humaine, cette confiance partagée qui permettent à une équipe de se dépasser. »

3. L’exemplarité

Samuel Scemama, fondateur d’EmpowerUp

  • Nombre d’années d’expérience en management : + 15 ans

« L’exemplarité est une attitude qui permet de guider une équipe par des actions concrètes et visibles qui poussent les managers à se poser les bonnes questions avant d’agir. On ne peut pas montrer l’exemple si on ne prend pas le temps de réfléchir aux conséquences de nos actes. C’est une invitation quotidienne à la prise de hauteur. C’est aussi la confiance que le manager accorde à son équipe en réalisant un investissement qui ne rapporte pas à l’instant T, mais qui sème la graine de la confiance réciproque et de la légitimité. Le management s’écrit dans le temps, jamais dans l’instant. »

4. L’humilité

Fanny Boulesteix, dirigeante de FB Company SAS, coach professionnelle, conférencière et facilitatrice

  • Nombre d’années d’expérience en management : + 16 ans

« Un bon manager est un manager humble, qui reconnaît ses propres limites et faiblesses, sans pour autant se dévaloriser. Il doit avoir conscience qu’il a des biais cognitifs (comme tout le monde !) et que ces derniers peuvent parfois le mener à prendre des décisions non rationnelles. Il doit savoir activer l’intelligence collective de son équipe, écouter les avis contraires, et accepter qu’il a parfois tort. Un bon manager accepte de changer d’avis quand il réalise que son avis initial était biaisé ou erroné. »

5. Savoir offrir un espace d’échange

Carole Ong, coach management et agilité

  • Nombre d’années d’expérience en management : + 15 ans

« Je suis partisane de la posture de “manager-coach”. En tant que manager, nous savons qu’il est important de pouvoir s’adapter à chaque membre de son équipe, cela peut se faire en adaptant le bon style de leadership au bon moment et aussi, en adaptant sa communication en fonction de la personne et de la situation. L’objectif est de faire grandir son équipe et ses collaborateurs. Il nous arrive à tous d’être en stress intense et de se sentir perdus : nous adoptons alors de mauvais réflexes. Dans ces situations, le manager a tout intérêt à prendre du temps pour accompagner son collaborateur. Lui offrir l’écoute, le soutien, la co-construction, la co-responsabilité et le challenge lui permet de grandir et d’évoluer dans un espace de confiance et de liberté d’expression. En optant pour la bonne communication et en créant un environnement de confiance, le manager permet à ses collaborateurs d’évoluer le plus sereinement possible malgré les difficultés. »

Cultiver votre marque employeur, c'est faire grandir vos équipes.

On vous en dit plus ?

6. Être à l’écoute

Bastien (1), directeur de complexe multi-loisirs

  • Nombre d’années d’expérience en management : + 10 ans

« Une des qualités indispensables pour être manager, c’est de se montrer à l’écoute. Il faut savoir écouter les salariés, que cela soit pour avoir des remontées du terrain en opérationnel, pour prendre en considération les idées et les mettre en application si elles sont pertinentes, ou pour que les employés se sentent considérés et qu’ils continuent à réfléchir pour innover. »

7. Être dans une démarche d’amélioration continue

Lior Zouari, Senior Manager chez Walters People

  • Nombre d’années d’expérience en management : + 5 ans

« Si je ne devais en choisir qu’une, ce serait de remettre en question continuellement son travail et celui de son équipe : comment mieux faire ? Améliorer ses performances (taux de transformation dans mon cas), process, optimisation, etc. Pour cela, il faut toujours être à la page des leaders du secteur dans lequel on exerce, s’informer sur d’éventuels ouvrages ou articles, regarder l’historique, énumérer chaque semaine les victoires et les défaites pour s’améliorer en continu. »

8. Stimuler l’intelligence collective

Najya Berkani, Senior Manager chez Axys

  • Nombre d’années d’expérience en management : + 15 ans

« Être un bon manager, c’est faire preuve d’un leadership bienveillant et responsable envers son équipe pour faire corps, libérer les idées et l’énergie au service des intérêts de nos clients. C’est à mon sens la condition essentielle pour “faire les connexions” entre acteurs, enjeux… et garantir l’amplification de la raison d’être des projets de nos clients en les rendant durables et à impact. Avec cette philosophie reposant sur le sens, l’impact et la responsabilité, le bon manager participe ainsi à faire grandir son équipe et, au-delà, à faire rayonner le savoir-faire / savoir-être de son entreprise. »

9. La patience

Ambre Saclier, Senior Public Relations Manager

  • Nombre d’années d’expérience en management : + 8 ans

« Selon moi, la qualité principale d’un manager est la patience. Il faut du temps pour comprendre et pour sentir les personnalités qui composent une équipe. Il faut du temps pour tisser les liens qui permettront de souder un groupe de personnes. Il faut du temps pour faire grandir la maturité des jeunes que nous formons. Il faut du temps pour pouvoir dire que l’on a compris certains mécanismes et donc, que l’on a de l’expérience. Enfin, il faut du temps pour laisser exprimer les idées et les émotions qui émergent sur la durée. »

10. Partager une vision

Laura Sinelle, Senior Public Relations Manager

  • Nombre d’années d’expérience en management : + 10 ans

« Un bon manager doit être en capacité de donner une vision à son équipe, quelles que soient les circonstances. Il est à son échelle le capitaine du bateau et il se doit de maintenir le cap. Il arrive malheureusement très souvent que le manager n’ait pas la visibilité nécessaire pour informer avec autant de précision qu’il le souhaiterait son équipe. Pour autant, il a la responsabilité de rassurer voire d’expliquer qu’il est lui-même dans l’attente d’informations complémentaires, mais il ne doit en aucun cas transmettre le stress que cela pourrait lui occasionner. »

11. Savoir donner un feedback

Adama Chaucheprat, Senior SEO Manager

  • Nombre d’années d’expérience en management : + 10 ans

« La qualité indispensable d’un bon manager est sans aucun doute : savoir donner un feedback. Vous me direz que tous les managers donnent des feedbacks, mais ce n’est souvent pas de la bonne manière ou pas au bon moment. J’ai eu un manager qui a listé tous ses feedbacks me concernant et me les a lus pendant notre entretien annuel. J’ai été très triste et en colère à la fois, qu’il ne l’ait pas fait au moment où j’en avais besoin. Cela m’aurait beaucoup aidé sur l’évolution de certains projets et même sur mes soft skills. Depuis, je n’hésite pas à faire des feedbacks (positifs ou négatifs) aux membres de mon équipe dès que c’est nécessaire, de manière constructive et avec bienveillance. Je leur demande également de faire de même me concernant. Ce qui est le plus important, c’est surtout d’aider la personne en face à mettre en place quelque chose pour s’améliorer et l’accompagner lorsqu’il s’agit d’un feedback négatif. C’est une chose que nous apprécions tous et qui renforce la confiance, la motivation et l’esprit d’équipe. »

__

(1) Le prénom a été modifié

Article écrit par Sylvain Guillet, édité par Alix Mardon ; photo de Thomas Decamps.

Preberané témy