Stage sur les méthodes de catalogage d’objets spatiaux H/F 6 mois à compter de septembre 2024

Stage(6 mois)
Paris
Salaire : Non spécifié
Début : 01 septembre 2024
Télétravail occasionnel
Postuler

Aldoria
Aldoria

Cette offre vous tente ?

Postuler
Questions et réponses sur l'offre

Le poste

Descriptif du poste

Nous recherchons un stagiaire pour une durée de 6 mois à compter de septembre 2024.

La population d’objets spatiaux dans l’environnement orbital terrestre augmente à la fois en raison de la prolifération des débris spatiaux et du nombre croissant de déploiements de satellites chaque année. Le catalogue public compte près de 30 000 objets spatiaux, mais une grande partie d’entre eux n’est toujours pas suivie, en particulier pour les tailles de l’ordre de 10 cm. Aldoria a développé des télescopes de grand diamètre pour suivre cette population et exploite des stations multi-télescopes avec une stratégie d’observation spécifique pour la détection et le suivi des petits objets spatiaux dans l’orbite terrestre basse. Les campagnes d’observation optique produisent un grand nombre de mesures d’objets spatiaux, dont une partie n’est corrélée à aucun catalogue. Il est donc important d’effectuer de nouvelles observations de ces objets afin de restituer une orbite et d’inscrire l’objet spatial dans le catalogue Aldoria. Cependant, un ensemble trop restreint de mesures entraîne des difficultés pour fournir une orbite préliminaire avec des incertitudes suffisamment faibles pour réobserver l’objet ou/et pour associer ensemble des tracklets de différents passages. Une stratégie alternative consisterait à déterminer si l’objet observé est déjà connu ou non, et si ce n’est pas le cas, à suivre en temps réel l’objet à partir d’une approximation de sa trajectoire dans le ciel.

Globalement, vos missions seront :

  • Analyser les jeux de mesures produites par le réseau de stations

  • Suivre des événements d’intérêts (manoeuvre, rapprochement, mise en orbite)

  • Evaluer les performances de l’algorithmes de corrélation (temps de traitement, justesse de l’association) pour différentes populations d’objets

  • Revue de la littérature pour l’association de mesures ou d’orbites à des fins de restitution d’orbite

  • Identifier et implémenter des algorithmes permettant d’identifier un objet et prédire ses futurs passages

  • L’objectif est de développer de nouveaux outils pouvant intégrer la chaîne opérationnelle.


Profil recherché

  • Dernière année de Master aérospatiale.

  • Expérience en Python, C++ ou Java souhaitée

  • Expérience en mécanique spatiale est un plus !

  • Excellentes compétences en communication orale et écrite, en français et en anglais

  • Bonne culture aérospatiale et/ou technologique souhaitée.


Déroulement des entretiens

  • Un entretien avec le CTO.

Envie d’en savoir plus ?

Postuler