Cette offre n’est plus disponible.

Chargé.e de mission scientifique pour le projet européen Adapto+ (F/H) (CDD jusqu’au 30/6/2029) au sein de la direction de la Gestion patrimoniale à temps complet à Rochefort

Autres
Rochefort
Salaire : Non spécifié
Début : 31 août 2024
Télétravail occasionnel
Éducation : Bac +5 / Master

Conservatoire du littoral
Conservatoire du littoral

Cette offre vous tente ?

Questions et réponses sur l'offre

Le poste

Descriptif du poste

Le Conservatoire du littoral, établissement public administratif de l’Etat, acquiert, aménage et confie en gestion des espaces fonciers du littoral et des rivages lacustres en vue de les soustraire à l’urbanisation, de protéger les paysages qu’ils constituent et leur richesse écologique et patrimoniale, tout en les rendant accessibles au public.

 Créé en 1975, le Conservatoire protège aujourd’hui plus de 213 500 ha situés sur le littoral. Son objectif à l’horizon 2050, dit du « tiers naturel », fixé par la Stratégie d’intervention 2015-2050, correspond à une cible de 320 000 ha protégés. Les terrains du Conservatoire sont confiés en gestion aux collectivités territoriales ou à des associations.

Son Contrat d’objectif et de performance a été signé le 15 juin 2020 avec le ministère de la transition écologique qui exerce la tutelle de l’établissement.

 Le Conservatoire emploie actuellement 180 agents, fonctionnaires détachés ou contractuels, au siège à Rochefort, à Paris et dans les « délégations de rivages » réparties sur le littoral (en métropole et outre-mer). Ces délégations sont chargées, en lien avec les services du siège national, de négocier l’acquisition des terrains, d’organiser la maîtrise d’ouvrage des projets et travaux sur ces terrains, d’en confier et d’en piloter la gestion, en lien avec les structures gestionnaires.

 La direction de l’établissement est située à Paris. La directrice adjointe et les 3 services nationaux du siège sont situés à Rochefort. Ils comprennent une cinquantaine d’agents répartis au sein du Secrétariat général, de la direction de l’action foncière et des systèmes d’information (Dafsi) et de la direction de la gestion patrimoniale (Dgpat).

 Description des missions de la DGPat :

La DGPat est chargée, en relation avec les délégations de rivages, du pilotage des dispositifs de gestion des sites du Conservatoire au titre de sa mission de propriétaire. Elle s’assure que les sites répondent aux exigences fixées par la loi : maintien des équilibres écologiques, qualité paysagère et valorisation du patrimoine naturel et culturel, accessibilité et information du public. Elle est le garant de la qualité des relations conventionnelles avec les gestionnaires et les usagers. 

La DGPat est constituée d’une part, en missions thématiques : « patrimoine bâti et culturel », « usages et accueil sur les sites » et « interface terre-mer » et d’autre part, en missions transversales : « coordination scientifique et patrimoine naturel », « gestion - évaluation » et « garderie », ainsi que d’une assistance administrative, financière et documentaire. Par ailleurs, des équipes projet peuvent venir compléter cet effectif.

Description du poste à pourvoir

Le programme « adapto », soutenu par l’Union européenne dans le cadre d’un contrat « Life », a permis de 2018 à 2022 d’expérimenter une gestion souple de la bande côtière dans 10 sites pilotes sur les rivages métropolitains et outre-mer. Les résultats de ce programme ayant été très satisfaisants, le Conservatoire a souhaité poursuivre et étendre les actions engagées et, dans ce but, constituer une nouvelle demande auprès du programme Life en septembre 2023.

Le nouveau projet Life adapto+ qui a été validé par l’Europe a pour objectif de mettre à l’échelle les résultats du précédent projet en proposant un cadre technique, juridique et financier pour l’application de la gestion souple du trait de côte sur les territoires littoraux naturels ou semi-naturels. Le projet débutera au 1er juillet 2024 pour une durée de 5 ans.

 Dans ce contexte, le chargé de mission scientifique aura pour mission :

- De réaliser les actions d’ingénierie relatives à la consolidation de la méthode développée dans le cadre du premier projet life adapto : participation à la revue et l’analyse bibliographique, à l’alimentation des plateformes de partage de connaissance, à la rédaction du guide méthodologique d’ingénierie de la gestion souple du trait de côte

-  D’assurer le lien avec les membres du Consortium (BRGM, Cerema, INRAE, Tour du Valat, Réserves Naturelles de France, Office National des Forêts, et Office Français de la Biodiversité) et les partenaires et le cas échéant prestataires chargés de la mise en œuvre des actions à caractère scientifique,

-  D’assister les chargé.es de projet sur les sites pilotes pour les actions et questionnements d’ordre scientifique,

-  De définir, superviser et synthétiser les actions de suivi et évaluation du projet et de ses déclinaisons en local,

-  D’animer des sessions d’échange technique pour la communauté des praticiens adapto/adapto+,

- De participer au développement des modules et contenus de formation,

-  D’accompagner techniquement les acteurs d’autres territoires qui souhaiteraient s’inscrire dans a démarche ;

D’assister la coordinatrice dans les actions de rapportage, diffusion et valorisation des résultats, et organisation des événements liés au bon déroulement du projet, notamment les comités techniques, de pilotages et autres événements de restitution


Profil recherché

Compétences requises

·         Expérience en mise en œuvre de projets scientifiques dans le domaine de la gestion des risques naturels

·         Rigueur, organisation, autonomie

·         Bonnes capacités rédactionnelles

·         Très bon relationnel

·         Maîtrise de l’anglais appréciée

·         Disponibilité horaire et mobilité géographique pour assurer les déplacements liés aux fonctions (permis B impératif)

·         Des compétences en gestion de projet : maîtrise des aspects organisationnels, budgétaires, et capacité à intégrer les dimensions techniques seraient appréciées.

 Relations hiérarchiques et fonctionnelles

Le projet adapto+ sera géré en mode projet. Outre la cellule de coordination nationale composée de la coordinatrice, du responsable administratif et financier, d’un chargé de communication et d’un chargé de mission scientifique, l’équipe projet inclut également le chargé de mission interface terre-mer, les délégués de rivages, leurs adjoints et les chargés de mission adapto+ territoriaux. Peuvent y être associés ponctuellement d’autres agents de l’établissement public, notamment au sein de la direction communication. La cellule de coordination est responsable de la mise en œuvre du projet Life adapto+, de son suivi technique et financier et de la diffusion de ses résultats. Le chargé de mission scientifique est sous la responsabilité hiérarchique du directeur de la gestion patrimoniale, qui valide formellement ses déplacements et ses congés, facilite son intégration au sein de la DGPAT et sa participation aux réflexions collectives. La coordinatrice du projet adapto+ est son interlocutrice au quotidien sur les aspects fonctionnels et thématiques. Elle supervise son travail, l’accompagne d’un point de vue méthodologique et le fait participer aux travaux de l’ensemble de l’équipe projet. Le chargé de mission scientifique travaille en relation étroite avec le responsable de mission Interface Terre-Mer et l’équipe projet adapto+, les différentes délégations de l’établissement, et notamment les chargés de projets déployés sur les sites pilotes Il est également en lien avec les partenaires du projet, établissements publics, laboratoires universitaires, services de l’Etat, etc. investis aux côtés du Conservatoire dans ce projet et au besoin, les membres du Conseil scientifique de l’établissement.

Caractéristiques du poste

Poste à temps complet ouvert aux agents de catégorie A, accessible :

·  Aux fonctionnaires en détachement sur contrat,

·  Aux candidats non fonctionnaires et ne relevant pas du quasi-statut (contrat à durée déterminée) sous condition de diplôme – formation universitaire ou équivalent Bac + 5, avec une expérience en gestion de projets.

 Ce contrat à durée déterminée est un contrat de projet au sens des articles L332-24 et suivants de code général de la fonction publique.

 Ce poste nécessite des déplacements à l’échelle nationale.

 La politique des ressources humaines du Conservatoire du littoral vise à garantir un recrutement respectueux des principes de non-discrimination et de diversité. Ainsi, les candidats reconnus travailleurs handicapés peuvent accéder à cet emploi.

 Télétravail possible dans le cadre du règlement en vigueur (après 3 mois de prise de poste).

 Lieu d’affectation et date de prise de fonction

Le poste est à pourvoir à compter du 1er septembre 2024. Il est localisé à Rochefort (17). Le recrutement sur ce poste est conditionné à l’obtention de la subvention européenne.

Renseignements et dépôt des candidatures

Les dossiers de candidature (CV, lettre de motivation, copie des diplômes et dernier arrêté de situation administrative pour les fonctionnaires – merci de joindre l’arrêté avec la lettre de motivation dans un seul fichier pdf) sont à adresser au plus tard le 16 juillet 2024  sur le site internet du Conservatoire www.conservatoire-du-littoral.fr – rubrique offres d’emploi.

Renseignements sur le poste (aucune candidature ne doit être envoyée à ces adresses)

Arnaud ANSELIN, directeur de la gestion patrimoniale, Tel 05 46 84 72 85 : a.anselin@conservatoire-du-littoral.fr 

Pauline MALTERRE, coordinatrice adapto+, Tel 05 46 84 72 41  

Courriel : p.malterre@conservatoire-du-littoral.fr

Renseignements administratifs :

Fanny MEHLEM, responsable du SRH

f.mehlem@conservatoire-du-littoral.fr

Envie d’en savoir plus ?