TECHNICIEN RENSEIGNEMENT RÉSEAUX

CDD / Temporaire
Salaire : 2K à 2,7K € par mois
Début : 03 juillet 2024
Télétravail non autorisé
Expérience : < 6 mois
Éducation : Bac
Postuler

armée de l'Air et de l'Espace
armée de l'Air et de l'Espace

Cette offre vous tente ?

Postuler
Questions et réponses sur l'offre

Le poste

Descriptif du poste

  • Vous recherchez et interceptez des réseaux pour analyser l'information contenue avant de la mettre en perspective avec d'autres sources de renseignement
  • Vous participez à l'élaboration du renseignement dans les états-majors et postes de commandement
  • Vous contrôlez et surveillez les réseaux au sol ou à bord d'aéronefs, au sein d'unités en France ou à l'étranger
  • Vous évaluez la qualité technique des fréquences allouées à l'Armée de l'air
  • Vous entraînez les utilisateurs des réseaux à travailler en ambiance radioélectrique dégradée
  • Vous effectuez des opérations de brouillage ou d'intrusion, pour perturber les émissions adverses

  • Jeune sergent, vous êtes autonome vos opérations
  • Sergent-chef et adjudant, vous encadrez une équipe de sous-officiers ou MTA
  • Adjudant-chef, vous devenez chef de service ou division d'une unité
  • Possibilité concours et accès au grade de major ou au corps des officiers (EA interne ou Rang)
Vos avantages en tant qu'aviateur

45 jours de permission par an,75% de réduction sur les tarifs SNCF pour vous, et jusqu'à 50% pour votre conjoint et vos enfants,Une solde égale que vous soyez un homme ou une femme,Une aide au logement en tant qu'aviateur et l'hébergement possible sur base pour les nouveaux engagés
  • Fourchette de salaire brute du grade de sergent à adjudant-chef: 1 980
€ - 2 700 € BRUT
  • À l'obtention du grade de sergent (dès votre entrée en école), votre solde est de: 1 500 € NET
  • A l'obtention du grade de sergent-chef votre salaire est de: 1 700 € NET
  • A l'obtention du grade d'adjudant votre salaire est de: 1 800 € NET
  • A l'obtention du grade d'adjudant-chef votre salaire est de: 2 230 € NET
  • Prime à l'engagement: 7 000 € NET

Profil recherché

  • Vous avez la nationalité française

  • Vous avez moins de 30 ans à la date de signature du contrat

  • Vous justifiez d’un baccalauréat général ou technique/professionnel électronique

  • Vous avez passé avec succès les tests de sélection (dont tests médicaux liés à la spécialité)

  • La formation militaire se déroule sur quinze semaines à l’Escadron de Formation Militaire (EFM) de l’École de Formation des Sous-Officiers de l’Armée de l’air (EFSOAA) à Rochefort (Charente-Maritime)

  • La formation professionnelle dispensée à Rennes pour une durée de 31 semaines au sein de l’ETRS suivi d’une brève formation de 2 semaines à Strasbourg

LES CONDITIONS D’ACCÈS

  • La réussite aux tests de sélections
  • Les résultats d’aptitude aux tests médicaux
  • La validation des acquis au cours de chaque phase de formation

ME PRÉPARER

  • Se préparer aux épreuves de sélections ici

Notre ambassadrice, Delphine se tient à votre disposition pour vous parler de son métier sur MyJobGlasses. [https://www.myjobglasses.com/professionals/615dbdaa9c783f002e17059b-delphine-technicien-renseignement-reseaux-armee-de-l-air-et-de-l-espace]

SON HISTOIRE

Je suis technicien renseignement réseaux. Mon métier consiste à intercepter et analyser les signaux d’origine électromagnétique, notamment le morse afin d’obtenir du renseignement.

Mon parcours en tant que technicien est varié. J’ai commencé par passer des années à intercepter les signaux, que ce soit en France ou à l’étranger. De nombreuses heures sous un casque, à écouter, retranscrire, remonter des réseaux, mais la fierté de faire un métier unique. Puis mon parcours à évolué pour faire de l’analyse de ces signaux. Au quotidien, il s’agit de rendre du renseignement « codé » compréhensible et le diffuser.

Ce métier m’a donné l’opportunité d’effectuer 2 séjours en Afrique et de nombreuses missions, aussi riches en expériences les unes que les autres.

Maintenant je suis dans l’équipe qui s’occupe du suivi de la carrière du personnel des spécialités du renseignement. Mais je continue à faire des missions en tant qu’ intercepteur, ou analyste, car c’est ça mon métier et ce que j’aime faire.

Je me suis engagée lorsque j’étais en Terminale scientifique. A l’époque le diplôme n’était pas obligatoire. J’ai obtenu néanmoins mon BAC S en candidat libre après ma formation d’intercepteur.

Avec ce métier, j’ai également pu obtenir une certification professionnelle d’analyste en renseignement électromagnétique niveau BTS.

N’hésitez pas me contacter, je serais ravie d’échanger avec vous et parler d’un métier qui est peu connu.

Je prends rendez-vous ici avec Delphine !

Envie d’en savoir plus ?

D’autres offres vous correspondent !

Ces entreprises recrutent aussi au poste de “Réparation électrique et électronique”.

  • armée de l'Air et de l'Espace
    armée de l'Air et de l'Espace
    armée de l'Air et de l'Espace

    OUVRIER ÉLECTROMÉCANICIEN

    Évry-Courcouronnes · Cergy…

    +80

    CDD / Temporaire
    2K € par mois

Postuler