Instables, insatisfaits, paumés… 5 idées reçues sur les profils multipotentiels

Instables, insatisfaits : 5 idées reçues sur les multipotentiels
Un article de notre expert.e

Sonia Valente

Coach certifiée en reconversion professionnelle et auteure passionnée par l’évolution du monde du travail et les profils multipotentiels.

Les clichés concernant les multipotentiels sont nombreux. Pourquoi ? Parce qu’on a grandi avec un modèle de réussite et de carrière qui prône la linéarité, le fait de choisir une voie et y faire carrière jusqu’à la retraite. Mais Sonia Valente en est persuadée : ce schéma traditionnel est amené à disparaître. Pour la coach professionnelle certifiée en reconversion professionnelle, (vouloir) changer plusieurs fois de voie ne veut pas nécessairement dire qu’on est paumé, bien au contraire !

Pour vous, elle démonte 5 idées reçues sur les profils multipotentiels.

1. « Les multipotentiels sont paumés. »

L’époque de nos parents ou de nos grands-parents où il fallait passer toute sa vie dans le même métier, c’est fini ! En réalité, les multipontentiels ont juste envie de construire leur carrière sur un modèle pluri-expérientiel dans lequel ils vont pouvoir changer de voie au fil de leurs envies. Où est le mal ?

Lire aussi dans notre rubrique : Candidats

Trajets, préavis, congés... 5 questions logistiques à préparer avant l'entretien

2. « Les multipotentiels se cherchent en permanence. »

Si l’on change plusieurs fois de métier au cours de sa vie, cela ne veut pas forcément dire qu’on ne se connait pas. Il y a des tas de façons de faire ce qui nous motive profondément et c’est ce qui donne de la cohérence à un parcours hétéroclite. Il faut le savoir, les nouvelles générations ont envie de pouvoir varier les activités au cours de leur vie professionnelle. Elles sont animées par la quête de sens au travail et si ça doit passer par changer d’emploi ou changer de métier, elles le feront sans hésiter !

3. « Les multipotentiels ne sont pas fiables. »

Le fait de changer souvent de métier ou d’entreprise peut passer pour un manque de fiabilité aux yeux des recruteurs : « Si mon candidat a changé plusieurs fois de métier ou qu’il change de job tous les deux ans, qu’est-ce qui me dit qu’il ne va pas faire la même chose avec moi ? » Pour autant, la fiabilité d’un candidat ne doit pas s’apprécier seulement à l’ancienneté et la durée de la future collaboration. Un multipotentiel peut très bien être performant et accroître la productivité de l’entreprise. Et puis, le fait qu’il ait changé plusieurs fois d’emploi, le rend beaucoup plus adaptable et autonome. À l’inverse, rester 10 ans dans une entreprise n’est pas forcément un gage de sérieux : avec le temps, notre motivation peut baisser et on peut ne pas fournir les résultats qu’on attend de nous.

4. « Les multipotentiels s’ennuient vite en entreprise. »

Les multipotentiels vont s’ennuyer en entreprise s’ils sont enfermés dans des postes d’exécution, où ils vont être amenés à faire des tâches très répétitives ou très rébarbatives. Côté entreprise, il peut être intéressant de les intégrer dans des groupes de travail, des groupes projets, qui vont avoir pour objectif de repenser, par exemple, l’organisation ou la stratégie puisque ces profils ont toujours beaucoup d’idées, et brillent par leur capacité à innover.

Côté candidat, quand on a un profil multipotentiel, ce qui va être important, c’est de se renseigner sur la culture et les valeurs d’une entreprise. Il va falloir fuir toutes les entreprises avec une culture du process poussée à l’extrême et se diriger vers celles qui fonctionnent sur un modèle managérial basé sur la responsabilité et la confiance.

5. « Les multipotentiels sont difficiles à manager. »

Quand on manage un profil multipotentiel, il faut simplement bien faire attention à ce qu’il·elle fasse bien le travail pour lequel il a été embauché et veiller à son bien-être parce qu’il aura tendance à être un petit peu trop “gourmand” et à s’investir dans de nombreux projets, au détriment de sa santé et de son énergie.

Photo par Thomas Decamps pour WTTJ
Texte édité par Soline Cuillière.

Suivez Welcome to the Jungle sur LinkedIn et Instagram ou abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir, chaque jour, nos derniers articles !

Sonia Valente

Coach certifiée en reconversion professionnelle et auteure passionnée par l’évolution du monde du travail et les profils multipotentiels.

  • Ajouter aux favoris
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Linkedin

Le Lab

Le Lab est la communauté d’experts de Welcome to the Jungle. Un endroit où le travail s’incarne, se pense, se réinvente.

Suivez-nous !

Chaque semaine dans votre boite mail, un condensé de conseils et de nouvelles entreprises qui recrutent.

Vous pouvez vous désabonner à tout moment. On n'est pas susceptibles, promis. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici

Et sur nos réseaux sociaux :