Télétravail : les chiffres clés

Tout le monde ne parle que de ça. Qu’il soit volontaire ou solution de recours, le télétravail s’impose comme une alternative aux problèmes de mobilité. Mais est-ce vraiment si populaire ? Combien l’ont déjà mis en place ? Pour quels résultats ? Retour en chiffres sur cette pratique.

Où ?

Le télétravail en France, une pratique qui se développe… toujours timidement

Une pratique qui séduit d’abord les grandes entreprises

Le télétravail, une affaire qui roule, surtout… chez nos voisins

  • En 2017, ⅔ de la main d’oeuvre mondiale fait appel au télétravail, contre 14% en 2012.
  • Le Brésil et l’Inde (78%) caracolent en tête, suivi de l’Australie, tandis que le Japon est le pays le plus en retard.
  • Les Français seraient les plus nombreux à déplorer le fait que leur entreprise ne propose pas du tout de télétravail (33%) contre seulement 10% des Brésiliens et 15% des Allemands.
    Source : Etude Morar Consulting pour Polycom Inc, 2017

Qui ?

Le télétravailleur, c’est un.e. francilien.ne de plus de 35 ans avec enfants à charge

Un télétravailleur plutôt “home sweet home” qu’espace de coworking

Quand temps de trajet économisé rime avec charge de travail plus importante

  • Les cadres pratiquant le télétravail effectueraient des semaines de 43 heures hebdomadaires en moyenne contre 42,4 heures pour des cadres exerçant en présentiel. 
  • Les télétravailleurs les plus intensifs (à raison de 2 jours par semaine) travailleraient 35 minutes de plus que leurs collègues non télétravailleurs.
  • Quant aux télétravailleurs intensifs, ils déclarent « deux fois plus souvent travailler plus de 50 heures par semaine ».
    Source : Etude de la direction des statistiques du ministère du travail (DARES) 2019

Pourquoi ?

Le télétravail, une aspiration croissante chez les salarié.es

Une solution d’optimisation du temps de travail

Des bénéfices sur la productivité…et la santé

Les craintes : difficultés de déconnexion et managériales

Côté dirigeants : secteurs et difficultés managériales restent les deux principaux freins

Comment manager des équipes dispersées ?

Découvrir notre Ebook

Comment ?

Face aux risques psychosociaux, l’importance de donner un cadre précis au télétravail

  • Selon les salarié.es, la durée idéale du télétravail à 6,7 jours par mois (sur une base de 20 jours ouvrés par mois).

  • Parmi les salarié.es ayant expérimenté le télétravail, 36% déploreraient un manque de relation humaine. La crainte de se faire licencier y est chez eux 3 fois supérieure à la moyenne.
    Source : Etude Paris workplace , 2019

  • En 2017, 25% du télétravail avait été mis en place via un accord collectif et 21,7% via un accord individuel passé entre le/la salarié.e et sa hiérarchie directe.
    Source: Etude de la direction des statistiques du ministère du travail (DARES),2017

La solution ? Du bon matériel et une égalité de traitement

  • Parmi les solutions évoquées figure le fait d’équiper les salarié.es de technologies faciles à utiliser pour communiquer avec les autres collègues (62%) ou encore de veiller à ce que les mêmes politiques soient appliquées à l’ensemble des salarié.es, indépendamment de leur ancienneté ou de leur situation (60%).
    Source : Etude Morar Consulting pour Polycom Inc, 2017

Victor Gosselin

Editor

  • Ajouter aux favoris
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Linkedin

Manager

Idées pour faire mieux en matière de management et développer la diversité dans vos équipes.

Suivez-nous !

Chaque semaine dans votre boite mail, un condensé de conseils et de nouvelles entreprises qui recrutent.

Vous pouvez vous désabonner à tout moment. On n'est pas susceptibles, promis. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici

Et sur nos réseaux sociaux :