Delphine Plisson, de la mode à l'épicerie fine

Publié dans Switch for food

18 juil. 2019

De Agnès B à Yves Saint Laurent, puis de Antik Batik à Claudie Pierlot et Sandro… Delphine Plisson attérit un peu par hasard dans le monde de la mode et y passe les vingt premières année de sa carrière. Mais vers quarante ans, elle sent qu’elle a épuisé son “capital passion” pour ce secteur et a besoin de se lancer un tout nouveau challenge. Passionnée depuis toujours par l’alimentation de qualité, elle décide de lancer un concept d’épicerie fine qui saura allié bon sens et plaisir : La Maison Plisson. Un changement de monde complet qu’elle ne regrette aujourd’hui pour rien au monde.

J’avais de plus en plus de mal à envisager le lundi matin et j’attendais le vendredi soir avec un certain engouement, ce qui me semble être un peu triste. J’étais arrivée, j’en étais consciente, au bout d’un cycle.

Les thématiques abordées

Vous êtes à la recherche d’une nouvelle opportunité ?

Plus de 200 000 candidats ont trouvé un emploi sur Welcome to the Jungle

Explorer les jobs