Delphine Plisson, de la mode à l'épicerie fine

De Agnès B à Yves Saint Laurent, puis de Antik Batik à Claudie Pierlot et Sandro… Delphine Plisson attérit un peu par hasard dans le monde de la mode et y passe les vingt premières année de sa carrière. Mais vers quarante ans, elle sent qu’elle a épuisé son “capital passion” pour ce secteur et a besoin de se lancer un tout nouveau challenge. Passionnée depuis toujours par l’alimentation de qualité, elle décide de lancer un concept d’épicerie fine qui saura allié bon sens et plaisir : La Maison Plisson. Un changement de monde complet qu’elle ne regrette aujourd’hui pour rien au monde.

J’avais de plus en plus de mal à envisager le lundi matin et j’attendais le vendredi soir avec un certain engouement, ce qui me semble être un peu triste. J’étais arrivée, j’en étais consciente, au bout d’un cycle.

  • Ajouter aux favoris
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Linkedin

Switch for food

Switch for food est une série qui donne la parole à ceux qui se sont reconvertis et ont trouvé, dans le secteur bouillonnant de la food, l’environnem…

Suivez-nous !

Chaque semaine dans votre boite mail, un condensé de conseils et de nouvelles entreprises qui recrutent.

Vous pouvez vous désabonner à tout moment. On n'est pas susceptibles, promis. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici

Et sur nos réseaux sociaux :