Les jeunes sans diplôme, bien plus marginalisés qu'il y a quarante ans

Le difficile accès au marché de l'emploi des jeunes sans diplôme

Dans son rapport “Emploi, chômage et revenu du travail”, publié le jeudi 2 juillet, l’Insee pointe du doigt la condition alarmante des jeunes sans diplôme sur le marché de l’emploi en France. Celle-ci s’est en effet nettement dégradée ces quarante dernières années, conséquence directe de la progression du niveau de diplôme français sur la même période.

Les chiffres répertoriés en 2018 nous apprenent donc qu’une personne sans diplôme sur deux serait sans emploi, tandis que le ratio pour les diplômés de l’enseignement supérieur serait d’une personne sur sept. Car si les diplômés ont toujours été favorisés dans l’accès à l’emploi, cet écart avec les non diplômés s’est « nettement accentué depuis les années 80 » explique Claude Picart, l’auteur du rapport de l’Insee. Cette détérioration s’expliquerait par la forte diminution de la part de non diplômés dans la société et par un réel déclassement des diplômés.

En effet, alors qu’en 1982 plus de la moitié des personnes sur le marché du travail avaient au maximum un brevet des collèges, cette part de non-diplômés a depuis progressivement diminué jusqu’à atteindre les 16% en 2018. Et non seulement « le niveau de diplôme augmente rapidement » mais en plus la demande de qualification du système productif, elle, « n’évolue pas à la même vitesse. »

Ce décalage provoquerait ainsi un « déclassement des plus diplômés » et se traduit très concrètement par « une éviction des non diplômés. » D’où le constat établi par l’étude que de plus en plus de diplômés d’un bac ou plus occupent aujourd’hui « des métiers autrefois occupés par des moins diplômés qu’eux ». Parmi les exemples cités, on rencontre notamment des agents de police et des assistantes maternelles, dont la proportion de non diplômés a fortement baissé depuis les années 80.

En d’autres termes, un bac obtenu en 2018 équivaut à un brevet des collèges en 1982. En 2020, il semble alors plus que légitime de s’interroger : jusqu’à quand allons-nous assister à la dégradation de la valeur des diplômes sur le marché du travail en France ?

Suivez Welcome to the Jungle sur Facebook, LinkedIn et Instagram ou abonnez-vous à notre newsletter  pour recevoir, chaque jour, nos derniers articles !

Photo d’illustration by WTTJ

Alexandre Nessler

Journaliste - Welcome to the Jungle

  • Ajouter aux favoris
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Linkedin

Actualité de l'emploi

Retrouvez toutes les informations et actualités liées à l'emploi.

Suivez-nous !

Chaque semaine dans votre boite mail, un condensé de conseils et de nouvelles entreprises qui recrutent.

Vous pouvez vous désabonner à tout moment. On n'est pas susceptibles, promis. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici

Et sur nos réseaux sociaux :